Discussion:
Quatre suicides par jour au Québec ..
(trop ancien pour répondre)
Sh@lom
2006-02-07 14:17:27 UTC
Permalink
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Pourtant, on ne parle presque jamais de ce tueur sournois, sinon du bout des
lèvres.
Avec 1.400 vies fauchées par année, le suicide est la première cause de
décès chez les moins de 40 ans dans la Belle Province, loin devant les
accidents routiers.
À l'échelle mondiale, les Québécois occupent le troisième rang en matière de
taux de suicide, derrière le Japon et la Finlande.


Quant au Canada, il se hisse au treizième rang du funeste palmarès.

De bien sombres statistiques, qui donnent à la Semaine de prévention du
suicide toute sa raison d'être.
Jusqu'au 11 février, les intervenants du milieu tenteront d'éliminer les
tabous sur le suicide, qui brise des familles entières. «Environ 80% des
suicides sont commis par des hommes âgés entre 20 et 50 ans», souligne Lynda
Peers, adjointe clinique à l'organisme Suicide-Action Montréal. Pourquoi?
L'une des hypothèses est la réticence des hommes à aller chercher de l'aide
parmi les ressources disponibles. «La toxicomanie, le jeu, l'alcool, la
santé mentale, la dépression, la rupture et la perte de la garde des enfants
sont des facteurs susceptibles de déclencher une crise suicidaire», ajoute
Lynda Peers. Selon un sondage effectué par Léger Marketing en septembre
dernier pour l'Association québécoise de prévention du suicide, un Québécois
adulte sur 10 affirme avoir déjà songé sérieusement au suicide. Ce
pourcentage augmente chez les personnes qui gagnent moins de 20.000 $.
Encore plus alarmant, le nombre de tentatives de suicide serait 10 à 30 fois
plus élevé que le nombre de suicides. Dénonçant l'individualisme québécois,
Mme Peers croit que le remède contre le suicide passe par les saines
relations, l'amour et le soutien. «On est bien matériellement, mais on
aurait beaucoup à apprendre de l'esprit de communauté existant dans les pays
en voie de développement», croit Mme Peers.

Elle rappelle aussi que «le suicide n'est qu'une solution permanente à un
problème temporaire».


Tabou?

La situation dans le métro illustre bien l'aspect encore tabou du suicide.
Chaque année, environ 25 désespérés tentent d'en finir en se jetant sur les
rails. Cinq atteignent leur objectif. Parce qu'ils craignent un effet
d'entraînement, les policiers, la Société de transport de Montréal (STM) et,
par ricochet, les médias ont cessé d'en parler. «La médiatisation peut
inciter les gens à passer à l'acte», croit Sylvie Buissière, de la STM.
Pourtant, les usagers se doutent bien de ce qui se passe lorsque le service
est interrompu sur une ligne pour une intervention des ambulanciers.


Graves séquelles

«Près de 75% des gens qui tentent de se suicider dans le métro survivent et
conservent de graves séquelles», révèle la STM.

Par ailleurs, la barrière anti-saut et la sécurité accrue ont fait chuter de
façon importante le nombre de suicides sur le pont Jacques-Cartier, qui sont
passés de 13 en 2003 à trois l'an dernier.

Après le Golden Gate de San Francisco, le pont montréalais était auparavant
au deuxième rang des structures les plus fréquentées par les suicidaires en
Amérique du Nord. Malgré ce succès, le porte-parole de la Société des ponts
fédéraux, André Girard, craint que les mesures adoptées aient eu pour effet
de simplement transporter les désespérés ailleurs.


TYPES DE SUICIDE / 1991-1993* / 2001

Pendaison / 456 / 605
Arme à feu / 299 / 199
Intoxication CO / 152 / 107
Autres intoxications / 136 / 149
Chute / 68 / 48
Noyade / 50 / 28
Moyen de transport / 25 / 39
Arme blanche / 19 / 22
Suffocation / 23 / 16
Par le feu / 11 / 9
Autres moyens / 9 / 10

TOTAL / 1248 / 1344

*Nombre annuel moyen


NOMBRE ANNUEL MOYEN DE DÉCÈS PAR TRAUMATISME (DONNÉES PRÉLIMINAIRES 2001)

Suicides: 1344 / Accidents: 1178
Indéterminés: 188 / Homicides: 132

____________________
SOURCE: BUREAU DU CORONER, RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2002-2003
Source : La Presse
Cet article a été lu 165 fois


begin 666 5pixels.gif
M1TE&.#EA!0`%`( ``/___P```"'Y! $`````+ `````%``4```($A(^I6 `[
`
end
Jean-Claude Arbaut
2006-02-07 14:28:00 UTC
Permalink
Post by ***@lom
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Curieux. Mes chiffres datent un peu, mais la différence est
importante:

http://www40.statcan.ca/l02/cst01/health01_f.htm
Jean-Claude Arbaut
2006-02-07 15:18:23 UTC
Permalink
Post by Jean-Claude Arbaut
Post by ***@lom
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Curieux. Mes chiffres datent un peu, mais la différence est
http://www40.statcan.ca/l02/cst01/health01_f.htm
Correction: ces stats sont valables pour le Canada,
celles pour le Québec se trouvent ici:

http://www.suicide-quebec.net/statistique01.html
Sh@lom
2006-02-07 17:55:55 UTC
Permalink
"Jean-Claude Arbaut"
Post by Jean-Claude Arbaut
Correction: ces stats sont valables pour le Canada,
http://www.suicide-quebec.net/statistique01.html
merci mais elle ne sont pas vraiment récente..
Fastload
2006-02-07 14:55:57 UTC
Permalink
Pourquoi le gif de quelque bytes dans tes messages? pour mieux retracer ceux
qui le lise?

Petit coquin.
Post by ***@lom
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Pourtant, on ne parle presque jamais de ce tueur sournois, sinon du bout
des lèvres.
Avec 1.400 vies fauchées par année, le suicide est la première cause de
décès chez les moins de 40 ans dans la Belle Province, loin devant les
accidents routiers.
À l'échelle mondiale, les Québécois occupent le troisième rang en matière
de taux de suicide, derrière le Japon et la Finlande.
Quant au Canada, il se hisse au treizième rang du funeste palmarès.
De bien sombres statistiques, qui donnent à la Semaine de prévention du
suicide toute sa raison d'être.
Jusqu'au 11 février, les intervenants du milieu tenteront d'éliminer les
tabous sur le suicide, qui brise des familles entières. «Environ 80% des
suicides sont commis par des hommes âgés entre 20 et 50 ans», souligne
Lynda Peers, adjointe clinique à l'organisme Suicide-Action Montréal.
Pourquoi? L'une des hypothèses est la réticence des hommes à aller
chercher de l'aide parmi les ressources disponibles. «La toxicomanie, le
jeu, l'alcool, la santé mentale, la dépression, la rupture et la perte de
la garde des enfants sont des facteurs susceptibles de déclencher une
crise suicidaire», ajoute Lynda Peers. Selon un sondage effectué par Léger
Marketing en septembre dernier pour l'Association québécoise de prévention
du suicide, un Québécois adulte sur 10 affirme avoir déjà songé
sérieusement au suicide. Ce pourcentage augmente chez les personnes qui
gagnent moins de 20.000 $. Encore plus alarmant, le nombre de tentatives
de suicide serait 10 à 30 fois plus élevé que le nombre de suicides.
Dénonçant l'individualisme québécois, Mme Peers croit que le remède contre
le suicide passe par les saines relations, l'amour et le soutien. «On est
bien matériellement, mais on aurait beaucoup à apprendre de l'esprit de
communauté existant dans les pays en voie de développement», croit Mme
Peers.
Elle rappelle aussi que «le suicide n'est qu'une solution permanente à un
problème temporaire».
Tabou?
La situation dans le métro illustre bien l'aspect encore tabou du suicide.
Chaque année, environ 25 désespérés tentent d'en finir en se jetant sur
les rails. Cinq atteignent leur objectif. Parce qu'ils craignent un effet
d'entraînement, les policiers, la Société de transport de Montréal (STM)
et, par ricochet, les médias ont cessé d'en parler. «La médiatisation peut
inciter les gens à passer à l'acte», croit Sylvie Buissière, de la STM.
Pourtant, les usagers se doutent bien de ce qui se passe lorsque le
service est interrompu sur une ligne pour une intervention des
ambulanciers.
Graves séquelles
«Près de 75% des gens qui tentent de se suicider dans le métro survivent
et conservent de graves séquelles», révèle la STM.
Par ailleurs, la barrière anti-saut et la sécurité accrue ont fait chuter
de façon importante le nombre de suicides sur le pont Jacques-Cartier, qui
sont passés de 13 en 2003 à trois l'an dernier.
Après le Golden Gate de San Francisco, le pont montréalais était
auparavant au deuxième rang des structures les plus fréquentées par les
suicidaires en Amérique du Nord. Malgré ce succès, le porte-parole de la
Société des ponts fédéraux, André Girard, craint que les mesures adoptées
aient eu pour effet de simplement transporter les désespérés ailleurs.
TYPES DE SUICIDE / 1991-1993* / 2001
Pendaison / 456 / 605
Arme à feu / 299 / 199
Intoxication CO / 152 / 107
Autres intoxications / 136 / 149
Chute / 68 / 48
Noyade / 50 / 28
Moyen de transport / 25 / 39
Arme blanche / 19 / 22
Suffocation / 23 / 16
Par le feu / 11 / 9
Autres moyens / 9 / 10
TOTAL / 1248 / 1344
*Nombre annuel moyen
NOMBRE ANNUEL MOYEN DE DÉCÈS PAR TRAUMATISME (DONNÉES PRÉLIMINAIRES 2001)
Suicides: 1344 / Accidents: 1178
Indéterminés: 188 / Homicides: 132
____________________
SOURCE: BUREAU DU CORONER, RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2002-2003
Source : La Presse
Cet article a été lu 165 fois
Sh@lom
2006-02-07 17:57:34 UTC
Permalink
"Fastload"
Post by Fastload
Pourquoi le gif de quelque bytes dans tes messages? pour mieux retracer
ceux qui le lise?
Petit coquin.
hmm non, j'ai copier ca sur topchretien.com..
j'ai sélectionner le fichier gif sans m'en rendre compte..
si vous regardez en bas de mon texte, vous allez voir l'image gif en
question
Fastload
2006-02-07 19:31:57 UTC
Permalink
Post by ***@lom
"Fastload"
Post by Fastload
Pourquoi le gif de quelque bytes dans tes messages? pour mieux retracer
ceux qui le lise?
Petit coquin.
hmm non, j'ai copier ca sur topchretien.com..
j'ai sélectionner le fichier gif sans m'en rendre compte..
si vous regardez en bas de mon texte, vous allez voir l'image gif en
question
Ca va..j'ai verifier...c'est juste que c'est une methode populaire reconnue
pour tracer le parcour d'un message...
gras vol
2006-02-07 20:12:09 UTC
Permalink
Post by Fastload
Post by ***@lom
"Fastload"
Post by Fastload
Pourquoi le gif de quelque bytes dans tes messages? pour mieux retracer
ceux qui le lise?
Petit coquin.
hmm non, j'ai copier ca sur topchretien.com..
j'ai sélectionner le fichier gif sans m'en rendre compte..
si vous regardez en bas de mon texte, vous allez voir l'image gif en
question
Ca va..j'ai verifier...c'est juste que c'est une methode populaire reconnue
pour tracer le parcour d'un message...
Et comment ca marche, qqu'un le sait ?

Je lis les messages sur Google groups, j'imagine que le fichier gif est
inutile ici ?
Deko
2006-02-07 23:56:32 UTC
Permalink
Post by Fastload
Ca va..j'ai verifier...c'est juste que c'est une methode populaire
reconnue pour tracer le parcour d'un message...
Seulement lorsque l'image est en chargée depuis l'Internet, et dans notre
cas, ce n'est qu'un fichier join.

Deko
De kessé
2006-02-07 18:17:11 UTC
Permalink
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...

faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant la
tv.
Post by ***@lom
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Pourtant, on ne parle presque jamais de ce tueur sournois, sinon du bout
des lèvres.
Avec 1.400 vies fauchées par année, le suicide est la première cause de
décès chez les moins de 40 ans dans la Belle Province, loin devant les
accidents routiers.
À l'échelle mondiale, les Québécois occupent le troisième rang en matière
de taux de suicide, derrière le Japon et la Finlande.
Quant au Canada, il se hisse au treizième rang du funeste palmarès.
De bien sombres statistiques, qui donnent à la Semaine de prévention du
suicide toute sa raison d'être.
Jusqu'au 11 février, les intervenants du milieu tenteront d'éliminer les
tabous sur le suicide, qui brise des familles entières. «Environ 80% des
suicides sont commis par des hommes âgés entre 20 et 50 ans», souligne
Lynda Peers, adjointe clinique à l'organisme Suicide-Action Montréal.
Pourquoi? L'une des hypothèses est la réticence des hommes à aller
chercher de l'aide parmi les ressources disponibles. «La toxicomanie, le
jeu, l'alcool, la santé mentale, la dépression, la rupture et la perte de
la garde des enfants sont des facteurs susceptibles de déclencher une
crise suicidaire», ajoute Lynda Peers. Selon un sondage effectué par Léger
Marketing en septembre dernier pour l'Association québécoise de prévention
du suicide, un Québécois adulte sur 10 affirme avoir déjà songé
sérieusement au suicide. Ce pourcentage augmente chez les personnes qui
gagnent moins de 20.000 $. Encore plus alarmant, le nombre de tentatives
de suicide serait 10 à 30 fois plus élevé que le nombre de suicides.
Dénonçant l'individualisme québécois, Mme Peers croit que le remède contre
le suicide passe par les saines relations, l'amour et le soutien. «On est
bien matériellement, mais on aurait beaucoup à apprendre de l'esprit de
communauté existant dans les pays en voie de développement», croit Mme
Peers.
Elle rappelle aussi que «le suicide n'est qu'une solution permanente à un
problème temporaire».
Tabou?
La situation dans le métro illustre bien l'aspect encore tabou du suicide.
Chaque année, environ 25 désespérés tentent d'en finir en se jetant sur
les rails. Cinq atteignent leur objectif. Parce qu'ils craignent un effet
d'entraînement, les policiers, la Société de transport de Montréal (STM)
et, par ricochet, les médias ont cessé d'en parler. «La médiatisation peut
inciter les gens à passer à l'acte», croit Sylvie Buissière, de la STM.
Pourtant, les usagers se doutent bien de ce qui se passe lorsque le
service est interrompu sur une ligne pour une intervention des
ambulanciers.
Graves séquelles
«Près de 75% des gens qui tentent de se suicider dans le métro survivent
et conservent de graves séquelles», révèle la STM.
Par ailleurs, la barrière anti-saut et la sécurité accrue ont fait chuter
de façon importante le nombre de suicides sur le pont Jacques-Cartier, qui
sont passés de 13 en 2003 à trois l'an dernier.
Après le Golden Gate de San Francisco, le pont montréalais était
auparavant au deuxième rang des structures les plus fréquentées par les
suicidaires en Amérique du Nord. Malgré ce succès, le porte-parole de la
Société des ponts fédéraux, André Girard, craint que les mesures adoptées
aient eu pour effet de simplement transporter les désespérés ailleurs.
TYPES DE SUICIDE / 1991-1993* / 2001
Pendaison / 456 / 605
Arme à feu / 299 / 199
Intoxication CO / 152 / 107
Autres intoxications / 136 / 149
Chute / 68 / 48
Noyade / 50 / 28
Moyen de transport / 25 / 39
Arme blanche / 19 / 22
Suffocation / 23 / 16
Par le feu / 11 / 9
Autres moyens / 9 / 10
TOTAL / 1248 / 1344
*Nombre annuel moyen
NOMBRE ANNUEL MOYEN DE DÉCÈS PAR TRAUMATISME (DONNÉES PRÉLIMINAIRES 2001)
Suicides: 1344 / Accidents: 1178
Indéterminés: 188 / Homicides: 132
____________________
SOURCE: BUREAU DU CORONER, RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2002-2003
Source : La Presse
Cet article a été lu 165 fois
Sh@lom
2006-02-07 18:57:04 UTC
Permalink
"De kessé"
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant
la tv.
Les gens n'ont rien sur qui s'appuyer..
moi je m'appuie sur Dieu dans les moments de difficultés...
R.V. Gronoff
2006-02-07 19:07:17 UTC
Permalink
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant la
tv.
Ah ? Je n'ai jamais été aussi serein que depuis que je suis infirme et
que j'ai forcément pris du poids.

Je n'ai jamais dévoré autant de bouquins depuis le temps de mes études!
--
Virez Ahmadinejad pour me répondre.
Remove Ahmadinejad to reply.
De kessé
2006-02-07 22:00:04 UTC
Permalink
sauf qu'au depart, t'as pas un manque de serotonine dans la tete comme
certaine personne.
c'est pas un mystere... l'etre humain est une machine assez simple
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant
la tv.
Ah ? Je n'ai jamais été aussi serein que depuis que je suis infirme et que
j'ai forcément pris du poids.
Je n'ai jamais dévoré autant de bouquins depuis le temps de mes études!
--
Virez Ahmadinejad pour me répondre.
Remove Ahmadinejad to reply.
D. A. Tsenuf
2006-02-07 21:04:50 UTC
Permalink
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant
la tv.
T'as des preuves de ca ?
Ou deblateres-tu des conneries
De kessé
2006-02-07 22:01:34 UTC
Permalink
faut lire les bienfaits de l'exercice et de l'eliminition de la malbouffe
sur la serotonine. le cerveau est organe si peu considere.

le monde prefere prendre une pillule au lieu de se grouiller le derriere
Post by D. A. Tsenuf
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser devant
la tv.
T'as des preuves de ca ?
Ou deblateres-tu des conneries
D. A. Tsenuf
2006-02-07 23:45:08 UTC
Permalink
Ah bon
C'etait des conneries

OK...
Post by De kessé
faut lire les bienfaits de l'exercice et de l'eliminition de la malbouffe
sur la serotonine. le cerveau est organe si peu considere.
le monde prefere prendre une pillule au lieu de se grouiller le derriere
Post by D. A. Tsenuf
Post by De kessé
le suicide va avec l'embonpoint....
le suicide est venu avec la sedentarite...
faites de l'exercice et vos idees suicidaires vont disparaitre assez
rapidement.
l'etre humain a ete concu pour travailler dur et non pas s'ecraser
devant la tv.
T'as des preuves de ca ?
Ou deblateres-tu des conneries
Chose-la
2006-02-07 18:57:44 UTC
Permalink
Post by ***@lom
Intoxication CO / 152 / 107
Tiens, tiens, les suicides par gaz d'échappement sont en baisse!

Les lâches qui se suicident ont au moins une conscience écologique!
nowhere
2006-02-07 21:14:02 UTC
Permalink
Post by Chose-la
Post by ***@lom
Intoxication CO / 152 / 107
Tiens, tiens, les suicides par gaz d'échappement sont en baisse!
Les lâches qui se suicident ont au moins une conscience écologique!
lol


Encore plus méchant:

"Mourez la conscience écologique tranquille, suicidez-vous dans le
bac à compost"
R.V. Gronoff
2006-02-09 03:10:58 UTC
Permalink
Post by Chose-la
Post by ***@lom
Intoxication CO / 152 / 107
Tiens, tiens, les suicides par gaz d'échappement sont en baisse!
Les lâches qui se suicident ont au moins une conscience écologique!
Préconisons les immolations au sans-plomb.
--
Virez Ahmadinejad pour me répondre.
Remove Ahmadinejad to reply.
nowhere
2006-02-07 22:01:51 UTC
Permalink
Post by ***@lom
Dénonçant l'individualisme québécois,
Mme Peers croit que le remède contre le suicide passe par les saines
relations, l'amour et le soutien. «On est bien matériellement, mais on
aurait beaucoup à apprendre de l'esprit de communauté existant dans les pays
en voie de développement», croit Mme Peers.
Et la religion? Est-ce que les québécois se suicidaient autant dans le
temps qu'ils étaient croyants?
Post by ***@lom
Elle rappelle aussi que «le suicide n'est qu'une solution permanente à un
problème temporaire».
Quant il n'y a plus ni valeurs solides ni guidance spirituelle dans
une société on peut comprendre qu'un plus grand nombre de personnes
accablées puissent en venir à une telle solution.
Ouais
2006-02-08 02:02:32 UTC
Permalink
je reponds!
Post by ***@lom
Hugo Meunier - Chaque jour, le suicide fait environ quatre victimes.
Pourtant, on ne parle presque jamais de ce tueur sournois, sinon du bout
des lèvres.
c'est mieux comme ca, ca donne moins l'idee a d'autres
Post by ***@lom
Avec 1.400 vies fauchées par année, le suicide est la première cause de
décès chez les moins de 40 ans dans la Belle Province, loin devant les
accidents routiers.
À l'échelle mondiale, les Québécois occupent le troisième rang en matière
de taux de suicide, derrière le Japon et la Finlande.
normallement, on mange trop et on ne se tient pas en forme
Post by ***@lom
Quant au Canada, il se hisse au treizième rang du funeste palmarès.
De bien sombres statistiques, qui donnent à la Semaine de prévention du
suicide toute sa raison d'être.
Jusqu'au 11 février, les intervenants du milieu tenteront d'éliminer les
tabous sur le suicide, qui brise des familles entières. «Environ 80% des
on peut pas parler de tabou mais plutot de qqch que l'on n'aime pas parler
et c'est normal
Post by ***@lom
suicides sont commis par des hommes âgés entre 20 et 50 ans», souligne Lynda
Peers, adjointe clinique à l'organisme Suicide-Action Montréal. Pourquoi?
L'une des hypothèses est la réticence des hommes à aller chercher de
l'aide parmi les ressources disponibles. «La toxicomanie, le jeu,
l'alcool, la
faux, il y a autant de femmes que d'homme qui tente cet acte mais les hommes
manquent moins leur coup puisqui'ils utilisent des moyens plus violent.
les travailleurs sociaux essayeent seuelement d'attirer des clients pour
justifier leur budget.
Post by ***@lom
santé mentale, la dépression, la rupture et la perte de la garde des
enfants sont des facteurs susceptibles de déclencher une crise
suicidaire», ajoute Lynda Peers. Selon un sondage effectué par Léger
Marketing en septembre dernier pour l'Association québécoise de prévention
du suicide, un Québécois adulte sur 10 affirme avoir déjà songé
sérieusement au suicide. Ce pourcentage augmente chez les personnes qui
gagnent moins de 20.000 $. Encore plus alarmant, le nombre de tentatives
de suicide serait 10 à 30 fois plus élevé que le nombre de suicides.
Dénonçant l'individualisme québécois, Mme Peers croit que le remède contre
le suicide passe par les saines relations, l'amour et le soutien. «On est
bien matériellement, mais on aurait beaucoup à apprendre de l'esprit de
communauté existant dans les pays en voie de développement», croit Mme
Peers.
Elle rappelle aussi que «le suicide n'est qu'une solution permanente à un
problème temporaire».
Tabou?
La situation dans le métro illustre bien l'aspect encore tabou du suicide.
Chaque année, environ 25 désespérés tentent d'en finir en se jetant sur
les rails. Cinq atteignent leur objectif. Parce qu'ils craignent un effet
d'entraînement, les policiers, la Société de transport de Montréal (STM)
et, par ricochet, les médias ont cessé d'en parler. «La médiatisation peut
inciter les gens à passer à l'acte», croit Sylvie Buissière, de la STM.
Pourtant, les usagers se doutent bien de ce qui se passe lorsque le
service est interrompu sur une ligne pour une intervention des
ambulanciers.
Graves séquelles
«Près de 75% des gens qui tentent de se suicider dans le métro survivent
et conservent de graves séquelles», révèle la STM.
Par ailleurs, la barrière anti-saut et la sécurité accrue ont fait chuter
de façon importante le nombre de suicides sur le pont Jacques-Cartier, qui
sont passés de 13 en 2003 à trois l'an dernier.
et ils se suicident d'une autre facon
ce texte est plein de faussete et de conneries
y a des psychos qui font signer un contrat de non-suicide, non pas pour
aider la personne mais pour se couvrir des poursuites
le suicide, c'est de la business $$$
Post by ***@lom
Après le Golden Gate de San Francisco, le pont montréalais était
auparavant au deuxième rang des structures les plus fréquentées par les
suicidaires en Amérique du Nord. Malgré ce succès, le porte-parole de la
Société des ponts fédéraux, André Girard, craint que les mesures adoptées
aient eu pour effet de simplement transporter les désespérés ailleurs.
TYPES DE SUICIDE / 1991-1993* / 2001
Pendaison / 456 / 605
Arme à feu / 299 / 199
Intoxication CO / 152 / 107
Autres intoxications / 136 / 149
Chute / 68 / 48
Noyade / 50 / 28
Moyen de transport / 25 / 39
Arme blanche / 19 / 22
Suffocation / 23 / 16
Par le feu / 11 / 9
Autres moyens / 9 / 10
TOTAL / 1248 / 1344
*Nombre annuel moyen
NOMBRE ANNUEL MOYEN DE DÉCÈS PAR TRAUMATISME (DONNÉES PRÉLIMINAIRES 2001)
Suicides: 1344 / Accidents: 1178
Indéterminés: 188 / Homicides: 132
____________________
SOURCE: BUREAU DU CORONER, RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2002-2003
Source : La Presse
Cet article a été lu 165 fois
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...