Discussion:
la genese
(trop ancien pour répondre)
coudray family
2003-11-27 18:30:37 UTC
Permalink
Ce qui est intéressant chez un homme c'est ce qu'il peut nous
apprendre
en dehors des choses qu'on trouver en achetant simplement un livre.
Lire la Bible c'est bien la comprendre et la mettre en pratique c'est
beaucoup mieux !
Si un passage (notamment dans le Nouveau Testament) vous semble obscur n
'hésitez pas, je ferais mon possible pour vous aider à le comprendre.
Oui, un passage me semble très obscur, le passage marqué par les
thérapsides
Pouvez-vous citer le passage en question ?
D'avance merci.
regardez avant Adam et Eve, vous trouverez.
1.1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

1.2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de
l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

1.3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

1.4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec
les ténèbres.

1.5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y
eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

1.6 Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les
eaux d'avec les eaux.

1.7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de
l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut
ainsi.

1.8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un
matin: ce fut le second jour.

1.9 Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un
seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.

1.10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit
que cela était bon.

1.11 Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant
de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et
ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

1.12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence
selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur
semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

1.13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième
jour.

1.14 Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour
séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les
époques, les jours et les années;

1.15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer
la terre. Et cela fut ainsi.

1.16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour
présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit
aussi les étoiles.

1.17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,

1.18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec
les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

1.19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième
jour.

1.20 Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et
que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel.

1.21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se
meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il
créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

1.22 Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les
eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre.

1.23 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième
jour.

1.24 Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce,
du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et
cela fut ainsi.

1.25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son
espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que
cela était bon.
pierrot
2003-11-27 18:43:48 UTC
Permalink
Post by coudray family
Ce qui est intéressant chez un homme c'est ce qu'il peut nous
apprendre
en dehors des choses qu'on trouver en achetant simplement un livre.
Lire la Bible c'est bien la comprendre et la mettre en pratique c'est
beaucoup mieux !
Si un passage (notamment dans le Nouveau Testament) vous semble obscur n
'hésitez pas, je ferais mon possible pour vous aider à le comprendre.
Oui, un passage me semble très obscur, le passage marqué par les
thérapsides
Pouvez-vous citer le passage en question ?
D'avance merci.
regardez avant Adam et Eve, vous trouverez.
1.1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
1.2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de
l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
1.3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
1.4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec
les ténèbres.
1.5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y
eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
1.6 Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les
eaux d'avec les eaux.
1.7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de
l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut
ainsi.
1.8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un
matin: ce fut le second jour.
1.9 Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un
seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.
1.10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit
que cela était bon.
1.11 Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant
de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et
ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.
1.12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence
selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur
semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
1.13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième
jour.
1.14 Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour
séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les
époques, les jours et les années;
1.15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer
la terre. Et cela fut ainsi.
1.16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour
présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit
aussi les étoiles.
1.17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,
1.18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec
les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.
1.19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième
jour.
1.20 Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et
que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel.
1.21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se
meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il
créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.
1.22 Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les
eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre.
1.23 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième
jour.
1.24 Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce,
du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et
cela fut ainsi.
1.25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son
espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que
cela était bon.
je ne vous suis pas ... pourquoi nous donner ce texte ?

D'accord, vous nous citez le document Elohiste (1 - 2.3) ... mais quid
alors du document Yahviste (2.4 - 2.25) ?

De quoi voulez vous débattre ?
--
Pierrot

-------------------

si vous voulez me repondre par mail, veuillez retirer les marrons du feu
coudray family
2003-11-28 00:57:34 UTC
Permalink
Post by pierrot
Post by coudray family
Ce qui est intéressant chez un homme c'est ce qu'il peut nous
apprendre
en dehors des choses qu'on trouver en achetant simplement un livre.
Lire la Bible c'est bien la comprendre et la mettre en pratique c'est
beaucoup mieux !
Si un passage (notamment dans le Nouveau Testament) vous semble obscur n
'hésitez pas, je ferais mon possible pour vous aider à le comprendre.
Oui, un passage me semble très obscur, le passage marqué par les
thérapsides
Pouvez-vous citer le passage en question ?
D'avance merci.
regardez avant Adam et Eve, vous trouverez.
1.1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
...
je ne vous suis pas ... pourquoi nous donner ce texte ?
Pour mémoire :

"regardez avant Adam et Eve, vous trouverez."

1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
Par cette première phrase de la Bible nous sommes confrontés à deux
affirmations :
1. que notre univers (« les cieux et la terre ») a eu un point de départ ;
2. que l'univers n'est pas « arrivé tout seul » ; il n'est pas non plus un
hasard : il a été créé. Toutes choses existent par la volonté d'un auteur.

Ainsi, la Genèse affirme qu'il y a eu un commencement pour notre univers.
Le cosmos n'est ni statique ni éternel ; ce n'est pas non plus un cycle
infini.
Il n'existe pas par lui-même ; il ne contient pas en lui-même les éléments
de sa propre existence.
Au contraire, il se doit à un acte de création.

Cette phrase ne nous enseigne pas par quel moyen l'univers a été créé, ni à
quelle époque, ni combien de temps il a fallu pour qu'il prenne forme.
Elle affirme seulement qu'il y a eu un commencement et que tout ce que «les
cieux et la terre» comprennent existe par la volonté d'un auteur.

Personne ne sait encore nous expliquer les origines du cosmos ; peut-être ne
les connaîtrons-nous jamais. Plusieurs théories ont été avancées dans
l'espoir de résoudre le problème, mais aucune n'est entièrement
satisfaisante; nous sommes encore trop ignorants, malgré les découvertes
remarquables des temps modernes.
La période depuis laquelle l'homme se trouve sur la terre semble
microscopique en comparaison de l'âge que la science moderne décerne au
cosmos ; nous ne pouvons aborder cette question qu'avec prudence et une
profonde humilité.

Il est cependant possible de classer la majorité des théories des origines
dans l'une des deux catégories : la première affirme que l'univers est un
processus cyclique ou statique, sans commencement ni fin ; l'autre théorie
lui attribue un point d'origine précis.

Autrefois, les hommes étaient plutôt enclins à croire à la première thèse.
Les philosophies grecques comme celles des Indes favorisaient cette idée et
aujourd'hui encore des célébrités cherchent à la perpétuer.
Pourtant la majorité des savants contemporains sont amenés, par leurs
recherches dans leurs diverses branches, à la conclusion que l'univers a eu
effectivement un point de départ.
Et au fond, quoi de plus raisonnable que de croire à ce commencement ?

Il n'y a donc rien dans la première affirmation de la Genèse qui paraisse
anti-scientifique.
Au contraire, elle se prête parfaitement aux conclusions les plus actuelles.
Il y a cent ans, les calculs scientifiques, sous l'influence du
rationalisme, paraissaient défavorables à la Genèse.
Aujourd'hui, le contraire est vrai : la science rejoint la pensée biblique,
elle la confirme de façon remarquable.

Par un consensus général, le monde scientifique pense à présent que la vaste
somme d'énergie dont l'univers entier est composé était à l'origine
concentrée en un seul point, dans une « boule » d'une densité à peine
concevable et qui a « explosé » en rayonnant dans tous les sens.
De ce « Big Bang » ou « Grand Boum », comme on l'appelle, sont sorties les
radiations qui se sont constituées, entre autres, en lumière, en forces
gravitationnelles et électromagnétiques, en éléments composant les photons,
les atomes, les astres, les pulsars et les quasars, les nébuleuses, les
galaxies.
La plupart des calculs situent ce point d'origine à une époque lointaine
d'au moins cinq milliards et peu être même de dix-sept ou vingt milliards
d'années.
Le chiffre est inévitablement approximatif et varie ; pourtant (et c'est ce
qui nous intéresse ici) il conduit chaque fois à la constatation que le
cosmos a eu un commencement.

Mon propos n'étant pas une dissertation scientifique, je me contente ici de
signaler uniquement la correspondance entre les conclusions de la science
moderne et les affirmations de la Bible concernant le commencement de notre
univers et la formation de la planète.

Toutefois, afin d'éviter le reproche que je me satisfais de généralités, il
serait utile d'indiquer quelques raisons précises à l'appui.
Il existe à ce sujet une littérature scientifique abondante, accessible à
ceux qui désirent vérifier et approfondir cette question.
read.news.fr.uu.net
2003-11-28 07:02:47 UTC
Permalink
Bonjour,

(Ma pierre à l'édifice)

La bible est un livre (mal) traduit. De plus, les cinq premiers livres de
la bible sont des livres "mythiques" qui ne décrivent aucune réalité,
mais plutôt des mythes fondamentaux. D'où je tiens ça : Des juifs, ceux
qui ont écrit l'ancien testament.

Mal traduit ? Pourquoi ?

La genèse décrit que la création du monde fut l'oeuvre de plusieurs
"entités" nommées Elohim (Elohim est le pluriel d'Eloa). Chaque phrase
qui décrit la création contient de telles "incohérences". Des exégètes se
sont penchés sur le problème et la plupard s'y sont cassés les dents.
Seul la kaballe (qui sent le souffre pour la plupard) donne une
explication concernant cette pluralité apparente.

Et la science est en accord avec une lecture "intelligente" des textes
sacrés. Elle l'est encore plus avec les descendants des premiers
chrétiens, ceux qui préfèrent l'église intérieure à l'extérieure, tout en
ne dédaignant pas la seconde.
initiation
2003-11-29 07:33:38 UTC
Permalink
Post by pierrot
Post by coudray family
Ce qui est intéressant chez un homme c'est ce qu'il peut nous
apprendre
en dehors des choses qu'on trouver en achetant simplement un livre.
Lire la Bible c'est bien la comprendre et la mettre en pratique c'est
beaucoup mieux !
Si un passage (notamment dans le Nouveau Testament) vous semble obscur n
'hésitez pas, je ferais mon possible pour vous aider à le comprendre.
Oui, un passage me semble très obscur, le passage marqué par les
thérapsides
Pouvez-vous citer le passage en question ?
D'avance merci.
regardez avant Adam et Eve, vous trouverez.
1.1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
1.2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de
l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
1.3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
1.4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec
les ténèbres.
1.5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y
eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
1.6 Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les
eaux d'avec les eaux.
1.7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de
l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut
ainsi.
1.8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un
matin: ce fut le second jour.
1.9 Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un
seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.
1.10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit
que cela était bon.
1.11 Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant
de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et
ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.
1.12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence
selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur
semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
1.13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième
jour.
1.14 Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour
séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les
époques, les jours et les années;
1.15 et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer
la terre. Et cela fut ainsi.
1.16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour
présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit
aussi les étoiles.
1.17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre,
1.18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec
les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.
1.19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième
jour.
1.20 Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et
que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel.
1.21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se
meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il
créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.
1.22 Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les
eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre.
1.23 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième
jour.
1.24 Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce,
du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et
cela fut ainsi.
1.25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son
espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que
cela était bon.
je ne vous suis pas ... pourquoi nous donner ce texte ?
D'accord, vous nous citez le document Elohiste (1 - 2.3) ... mais quid
alors du document Yahviste (2.4 - 2.25) ?
De quoi voulez vous débattre ?
y a-t-il lieu à débattre ?
sham
2003-11-29 21:23:57 UTC
Permalink
Post by initiation
y a-t-il lieu à débattre ?
Je propose un sujet de débat : pourquoi quotes-tu comme un cochon ?
coudray family
2003-11-27 18:53:10 UTC
Permalink
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu existe,
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de questions,
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de l'origine
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de votre
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été livré
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan auquel
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
le plus gros prédateur ? l'inventeur de la guerre ?
Après le péché !
pierrot
2003-11-27 19:34:02 UTC
Permalink
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu existe,
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de questions,
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de l'origine
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de votre
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été livré
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan auquel
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ? Et puis quelle
localisation géographique si possible.
Post by coudray family
le plus gros prédateur ? l'inventeur de la guerre ?
Après le péché !
--
Pierrot

-------------------

si vous voulez me repondre par mail, veuillez retirer les marrons du feu
coudray family
2003-11-28 00:25:06 UTC
Permalink
Post by pierrot
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu existe,
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de questions,
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
La science a évolué.
La Parole de Dieu est toujours la même !
Post by pierrot
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de l'origine
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de votre
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Non, et on peut effectivement en discuter.
Post by pierrot
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été livré
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan auquel
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ?
Plus de 6000 ans !
Post by pierrot
Et puis quelle localisation géographique si possible.
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et retomberait en
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était écoulé
certainement beaucoup de temps entre les premières averses mentionnées en
Genèse 2 et la période au cours de laquelle parut l'homme, un homme sorti
adulte et parfait des mains de son Créateur. Un prince de la création, que
Dieu n'a pas déposé n'importe où sur la planète, mais dans un merveilleux
jardin où rien ne manquait et d'où il tirera sa nourriture. C'est pourquoi
nous lisons : «L'Éternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient,
et il y mit l'homme qu'il avait formé».

Ce jardin existait donc avant Adam. Le jardin d'Éden - littéralement «pays
des délices» - était sans doute à la fois forêt enchanteresse et merveilleux
verger où ne manquait aucune essence, puisque nous lisons : «L'Éternel Dieu
fit pousser du sol toutes sortes d'arbres d'aspect agréable portant des
fruits délicieux. Adam fut immédiatement chargé de cultiver et garder ce
jardin, assez spacieux pour que toutes les espèces animales y trouvent leur
gîte, et que quatre fleuves l'entourent en arrosant plusieurs pays.

Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines recherches,
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance et la
chute morale de l'homme. Reconnaissons toutefois à quel point Dieu avait
comblé l'homme pour qu'il ne manque de rien, tant sa créature préférée
demeurait près de son coeur. Et c'est encore parce qu'il faisait confiance à
Adam que l'Éternel planta en Eden deux arbres - «l'arbre de la vie» et
«l'arbre de la connaissance du bien et du mal» -. Dieu voulait à ce stade de
l'existence d'Adam qu'il passe de l'innocence à la stature d'homme
responsable de ses actes, dont entre autre celui du choix dans l'alternative
qui lui était proposée.
david
2003-11-28 12:56:56 UTC
Permalink
Post by coudray family
Plus de 6000 ans !
Et comment comprends-tu les autres espèces intelligentes qui nous ont
précédés ou cotoyées et qui se sont éteintes?
initiation
2003-11-29 07:33:06 UTC
Permalink
Post by david
Post by coudray family
Plus de 6000 ans !
Et comment comprends-tu les autres espèces intelligentes qui nous ont
précédés ou cotoyées et qui se sont éteintes?
n'y aurait-il pas eu un déluge ?
david
2003-11-29 08:14:44 UTC
Permalink
Post by initiation
n'y aurait-il pas eu un déluge ?
Il n'y a jamais eu mention d'autres espèces intelligentes dans la génèse...
Aussi j'attends l'explication de Coudray...
coudray family
2003-11-29 22:11:03 UTC
Permalink
Post by david
Post by initiation
n'y aurait-il pas eu un déluge ?
Il n'y a jamais eu mention d'autres espèces intelligentes dans la génèse...
Aussi j'attends l'explication de Coudray...
Est-il possible de préciser la question ?
D'avance merci.
Harpo
2003-11-30 04:39:13 UTC
Permalink
Post by coudray family
Post by david
Post by initiation
n'y aurait-il pas eu un déluge ?
Il n'y a jamais eu mention d'autres espèces intelligentes dans la
génèse... Aussi j'attends l'explication de Coudray...
Est-il possible de préciser la question ?
Allez, je vais vous donner une indication : regardez Génèse 3:1
Post by coudray family
D'avance merci.
Yapadkoi, j'aime aider mon frère qui est dans l'incertitude.
coudray family
2003-11-30 23:59:50 UTC
Permalink
Post by Harpo
Post by coudray family
Post by david
Post by initiation
n'y aurait-il pas eu un déluge ?
Il n'y a jamais eu mention d'autres espèces intelligentes dans la
génèse... Aussi j'attends l'explication de Coudray...
Est-il possible de préciser la question ?
Allez, je vais vous donner une indication : regardez Génèse 3:1
Post by coudray family
D'avance merci.
Yapadkoi, j'aime aider mon frère qui est dans l'incertitude.
Je ne suis pas votre frère !
3.1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que
l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit:
Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?
david
2003-12-01 16:54:16 UTC
Permalink
Post by coudray family
Je ne suis pas votre frère !
Je te rassure, Coudray, Harpo, moi-même et toi sommes bien de la même
espèce: homo sapiens sapiens... Par contre, il y a bien eu dans le passé
d'autres espèces intelligentes, et je vois que tu ne réponds toujours pas
sur ce point... Hein notamment: habilis, neandertalensis, erectus et
heidelbergensis
LR
2003-12-01 20:03:56 UTC
Permalink
Post by david
Par contre, il y a bien eu dans le passé
d'autres espèces intelligentes, et je vois que tu ne réponds toujours pas
sur ce point... Hein notamment: habilis, neandertalensis, erectus et
heidelbergensis
Et un serpent parleur et une ânesse douée de la parole.
coudray family
2003-12-03 08:07:56 UTC
Permalink
Post by david
Post by coudray family
Je ne suis pas votre frère !
Je te rassure, Coudray, Harpo, moi-même et toi sommes bien de la même
espèce: homo sapiens sapiens... Par contre, il y a bien eu dans le passé
d'autres espèces intelligentes, et je vois que tu ne réponds toujours pas
sur ce point...
Est-il possible de préciser très clairement la question ?
D’avance merci.
Harpo
2003-12-04 13:33:56 UTC
Permalink
Post by coudray family
Post by david
Je te rassure, Coudray, Harpo, moi-même et toi sommes bien de la même
espèce: homo sapiens sapiens... Par contre, il y a bien eu dans le
passé d'autres espèces intelligentes, et je vois que tu ne réponds
toujours pas sur ce point...
Est-il possible de préciser très clairement la question ?
Vos compte rendus des rapports que vous avez avec Mme votre épouse me
laisse penser que vous êtes plus probablement un homo erectus qu'un
homo sapiens.
coudray family
2003-12-04 19:53:02 UTC
Permalink
Post by Harpo
Post by coudray family
Post by david
Je te rassure, Coudray, Harpo, moi-même et toi sommes bien de la même
espèce: homo sapiens sapiens... Par contre, il y a bien eu dans le
passé d'autres espèces intelligentes, et je vois que tu ne réponds
toujours pas sur ce point...
Est-il possible de préciser très clairement la question ?
Vos compte rendus des rapports que vous avez avec Mme votre épouse me
laisse penser que vous êtes plus probablement un homo erectus qu'un
homo sapiens.
Quel rapport avec votre salut ou votre perdition ?
La Guêpe
2003-12-04 20:46:59 UTC
Permalink
Post by coudray family
Quel rapport avec votre salut ou votre perdition ?
Et le votre de salut, il ne vous intéresse donc pas ? A moins que vous
n'ayez changé vos mauvaises habitudes .

- Si durant le coït un des deux époux désire ardemment l’autre, celui-ci
commet un péché mortel. (St. Jérôme – Théologien).

- Les attouchements qui précèdent le coït, qui doivent être considérés
comme péché véniel s’ils se limitent à de simples caresses, sont d'une
gravité mortelle s’ils sont effectués avec des baisers sur les organes
génitaux et sur la bouche. Et surtout s’il y a introduction de la langue.
(Debreyne – Théologien).
coudray family
2003-11-29 21:12:51 UTC
Permalink
Post by david
Post by coudray family
Plus de 6000 ans !
Et comment comprends-tu les autres espèces intelligentes qui nous ont
précédés ou cotoyées et qui se sont éteintes?
Je ne comprends pas la question !
pierrot
2003-11-28 17:55:07 UTC
Permalink
Post by Lotariev
message
Post by pierrot
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu
existe,
Post by pierrot
Post by coudray family
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de
questions,
Post by pierrot
Post by coudray family
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
La science a évolué.
La Parole de Dieu est toujours la même !
Post by pierrot
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de
l'origine
Post by pierrot
Post by coudray family
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de
votre
Post by pierrot
Post by coudray family
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Non, et on peut effectivement en discuter.
Post by pierrot
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été
livré
Post by pierrot
Post by coudray family
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan
auquel
Post by pierrot
Post by coudray family
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ?
Plus de 6000 ans !
Post by pierrot
Et puis quelle localisation géographique si possible.
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et retomberait en
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était écoulé
certainement beaucoup de temps entre les premières averses mentionnées en
Genèse 2 et la période au cours de laquelle parut l'homme, un homme sorti
adulte et parfait des mains de son Créateur.
Qui est néanderthal ? un homme ou pas ?
Post by Lotariev
Un prince de la création, que
Dieu n'a pas déposé n'importe où sur la planète, mais dans un merveilleux
jardin où rien ne manquait et d'où il tirera sa nourriture. C'est pourquoi
nous lisons : «L'Éternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient,
et il y mit l'homme qu'il avait formé».
Ce jardin existait donc avant Adam. Le jardin d'Éden - littéralement «pays
des délices» - était sans doute à la fois forêt enchanteresse et merveilleux
verger où ne manquait aucune essence, puisque nous lisons : «L'Éternel Dieu
fit pousser du sol toutes sortes d'arbres d'aspect agréable portant des
fruits délicieux. Adam fut immédiatement chargé de cultiver et garder ce
jardin, assez spacieux pour que toutes les espèces animales y trouvent leur
gîte, et que quatre fleuves l'entourent en arrosant plusieurs pays.
Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines recherches,
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance et la
chute morale de l'homme. Reconnaissons toutefois à quel point Dieu avait
comblé l'homme pour qu'il ne manque de rien, tant sa créature préférée
demeurait près de son coeur. Et c'est encore parce qu'il faisait confiance à
Adam que l'Éternel planta en Eden deux arbres - «l'arbre de la vie» et
«l'arbre de la connaissance du bien et du mal» -. Dieu voulait à ce stade de
l'existence d'Adam qu'il passe de l'innocence à la stature d'homme
responsable de ses actes, dont entre autre celui du choix dans l'alternative
qui lui était proposée.
Dramatique .... le créationisme le plus dur !

Même pas envie de débattre
--
Pierrot

-------------------

si vous voulez me repondre par mail, veuillez retirer les marrons du feu
initiation
2003-11-29 07:32:14 UTC
Permalink
Post by pierrot
Post by Lotariev
message
Post by pierrot
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu
existe,
Post by pierrot
Post by coudray family
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de
questions,
Post by pierrot
Post by coudray family
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
La science a évolué.
La Parole de Dieu est toujours la même !
Post by pierrot
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de
l'origine
Post by pierrot
Post by coudray family
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de
votre
Post by pierrot
Post by coudray family
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Non, et on peut effectivement en discuter.
Post by pierrot
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été
livré
Post by pierrot
Post by coudray family
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan
auquel
Post by pierrot
Post by coudray family
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ?
Plus de 6000 ans !
Post by pierrot
Et puis quelle localisation géographique si possible.
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et retomberait en
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était écoulé
certainement beaucoup de temps entre les premières averses mentionnées en
Genèse 2 et la période au cours de laquelle parut l'homme, un homme sorti
adulte et parfait des mains de son Créateur.
Qui est néanderthal ? un homme ou pas ?
Post by Lotariev
Un prince de la création, que
Dieu n'a pas déposé n'importe où sur la planète, mais dans un merveilleux
jardin où rien ne manquait et d'où il tirera sa nourriture. C'est pourquoi
nous lisons : «L'Éternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient,
et il y mit l'homme qu'il avait formé».
Ce jardin existait donc avant Adam. Le jardin d'Éden - littéralement «pays
des délices» - était sans doute à la fois forêt enchanteresse et merveilleux
verger où ne manquait aucune essence, puisque nous lisons : «L'Éternel Dieu
fit pousser du sol toutes sortes d'arbres d'aspect agréable portant des
fruits délicieux. Adam fut immédiatement chargé de cultiver et garder ce
jardin, assez spacieux pour que toutes les espèces animales y trouvent leur
gîte, et que quatre fleuves l'entourent en arrosant plusieurs pays.
Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines recherches,
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance et la
chute morale de l'homme. Reconnaissons toutefois à quel point Dieu avait
comblé l'homme pour qu'il ne manque de rien, tant sa créature préférée
demeurait près de son coeur. Et c'est encore parce qu'il faisait confiance à
Adam que l'Éternel planta en Eden deux arbres - «l'arbre de la vie» et
«l'arbre de la connaissance du bien et du mal» -. Dieu voulait à ce stade de
l'existence d'Adam qu'il passe de l'innocence à la stature d'homme
responsable de ses actes, dont entre autre celui du choix dans l'alternative
qui lui était proposée.
Dramatique .... le créationisme le plus dur !
Le créationisme le plus pur conviendrait mieux !
pierrot
2003-11-29 13:51:50 UTC
Permalink
dans le
Post by pierrot
Post by Lotariev
message
Post by pierrot
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu
existe,
Post by pierrot
Post by coudray family
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de
questions,
Post by pierrot
Post by coudray family
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à
des
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
La science a évolué.
La Parole de Dieu est toujours la même !
Post by pierrot
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans
restrictions
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de
l'origine
Post by pierrot
Post by coudray family
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de
votre
Post by pierrot
Post by coudray family
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans
une
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Non, et on peut effectivement en discuter.
Post by pierrot
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été
livré
Post by pierrot
Post by coudray family
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de
l'homme,
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine
de
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan
auquel
Post by pierrot
Post by coudray family
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à
la
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la
paix
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous
soyez
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu
forma
Post by pierrot
Post by Lotariev
Post by pierrot
Post by coudray family
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ?
Plus de 6000 ans !
Post by pierrot
Et puis quelle localisation géographique si possible.
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et
retomberait en
Post by pierrot
Post by Lotariev
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était
écoulé
Post by pierrot
Post by Lotariev
certainement beaucoup de temps entre les premières averses mentionnées
en
Post by pierrot
Post by Lotariev
Genèse 2 et la période au cours de laquelle parut l'homme, un homme
sorti
Post by pierrot
Post by Lotariev
adulte et parfait des mains de son Créateur.
Qui est néanderthal ? un homme ou pas ?
Post by Lotariev
Un prince de la création, que
Dieu n'a pas déposé n'importe où sur la planète, mais dans un
merveilleux
Post by pierrot
Post by Lotariev
jardin où rien ne manquait et d'où il tirera sa nourriture. C'est
pourquoi
Post by pierrot
Post by Lotariev
nous lisons : «L'Éternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de
l'orient,
Post by pierrot
Post by Lotariev
et il y mit l'homme qu'il avait formé».
Ce jardin existait donc avant Adam. Le jardin d'Éden - littéralement
«pays
Post by pierrot
Post by Lotariev
des délices» - était sans doute à la fois forêt enchanteresse et
merveilleux
Post by pierrot
Post by Lotariev
verger où ne manquait aucune essence, puisque nous lisons : «L'Éternel
Dieu
Post by pierrot
Post by Lotariev
fit pousser du sol toutes sortes d'arbres d'aspect agréable portant des
fruits délicieux. Adam fut immédiatement chargé de cultiver et garder ce
jardin, assez spacieux pour que toutes les espèces animales y trouvent
leur
Post by pierrot
Post by Lotariev
gîte, et que quatre fleuves l'entourent en arrosant plusieurs pays.
Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines
recherches,
Post by pierrot
Post by Lotariev
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance
et la
Post by pierrot
Post by Lotariev
chute morale de l'homme. Reconnaissons toutefois à quel point Dieu avait
comblé l'homme pour qu'il ne manque de rien, tant sa créature préférée
demeurait près de son coeur. Et c'est encore parce qu'il faisait
confiance à
Post by pierrot
Post by Lotariev
Adam que l'Éternel planta en Eden deux arbres - «l'arbre de la vie» et
«l'arbre de la connaissance du bien et du mal» -. Dieu voulait à ce
stade de
Post by pierrot
Post by Lotariev
l'existence d'Adam qu'il passe de l'innocence à la stature d'homme
responsable de ses actes, dont entre autre celui du choix dans
l'alternative
Post by pierrot
Post by Lotariev
qui lui était proposée.
Dramatique .... le créationisme le plus dur !
Le créationisme le plus pur conviendrait mieux !
J'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi le
créationisme pouvait etre pur, alors ....
--
Pierrot

-------------------

si vous voulez me repondre par mail, veuillez retirer les marrons du feu
Goret Neuneu
2003-11-29 14:07:46 UTC
Permalink
[SNIP les histoires rabâchées que personne ne lit]
Post by pierrot
Post by initiation
Le créationisme le plus pur conviendrait mieux !
J'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi le
créationisme pouvait etre pur, alors ....
Pierrot, sans forfanterie de ma part, voilà (ci-dessus) comment vous
auriez dû quoter:

- Est-ce que le message initial (qui m'est en plus faussement attribué)
"Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu
existe," est nécessaire à la compréhension de votre apport de *2 lignes* ?

- Comment pouvez-vous imaginer qu'on puisse lire ce qui devient
illisible sur la plupart des lecteurs de news ?

- Ne savez-vous pas qu'on peut se reporter si besoin au message initial ?

- Ignorez-vous que des lecteurs sont encore en 56 Kb/sec ? Combien de
temps met un post comme le votre à se charger pour *2* nouvelles lignes ?
--
G2N
Qui n'aime pas ce genre de rappel, mais...
coudray family
2003-11-30 19:18:37 UTC
Permalink
Post by pierrot
J'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi le
créationisme pouvait etre pur, alors ....
Désolé mais j'ai du mal à suivre !
L'astronomie représente l'univers comme étant apparemment en pleine
expansion ou, si on le veut, en train d'exploser.
Toutes les données indiquent que les millions de galaxies et de nébuleuses
dont nous avons actuellement connaissance sont en train de reculer dans tous
les sens en s'éloignant les unes des autres à une vitesse grandissante.
Ce mouvement général a dû avoir un commencement spatial et temporel; une
explosion semblable ne s'explique que par son point d'origine.

L'astronome américain Hubble a calculé, à l'aide des télescopes géants mis à
sa disposition, la vitesse du recul des étoiles même très éloignées.
C'est l'observation de l'effet Doppler (déplacement vers le rouge du spectre
d'émission de la lumière que nous recevons des astres) qui a permis à Hubble
d'exprimer l'expansion de l'univers à travers la loi qui porte son nom :
«Une galaxie s'éloigne d'autant plus vite qu'elle est plus éloignée».
Cette loi a été confirmée par Einstein et récemment, en 1980, par la sonde
américaine Voyager 1.

Les calculs de Hubble lui ont permis de déterminer le moment approximatif du
début de la grande explosion. Le chiffre qu'il a avancé remonte à plusieurs
milliards d'années.
Quel que soit le chiffre exact, ce qui nous intéresse ici est le fait que
ses calculs l'ont amené à reconnaître un point d'origine de toutes choses...
comme nous le dit la Genèse.

Einstein lui-même (dont les travaux avaient ouvert l'horizon sur cette
nouvelle conception de l'univers) rejeta d'abord le postulat de Hubble.
Il en fut convaincu en 1930 seulement, après avoir effectué ses propres
découvertes à l'observatoire du mont Wilson.
Depuis 1960, le renommé Pr. Hoyle, de Londres, changea lui-même de point de
vue, si bien qu'en 1965 il reconnut qu'il existait des évidences d'une
création initiale de l'univers.
C'est en effet en 1965 que les deux scientifiques Arno Penzias et Robert
Wilson purent découvrir « l'écho » cosmique des rayonnements provenant de
l'explosion originelle du « Big Bang ».
Dès lors, la science a été amenée, malgré la résistance des esprits
matérialistes, à la conclusion que notre univers a effectivement connu un
commencement.

Cela est confirmé par l'astronome Robert Jastrow, directeur de l'Institut
Goddard de recherches spatiales à la N.A.S.A. et professeur à l'université
Columbia de New York.
Lui-même non-croyant, il reconnaît (en 1980) que «l'essentiel de certaines
conclusions de l'astronomie actuelle revient à attribuer à l'univers un
commencement nettement défini, à un moment donné du temps... Cette
reconstitution scientifique des faits comprend les mêmes éléments
fondamentaux que le récit biblique».

Comme l'a dit l'astronome André Brahic : «L'histoire montre à quel point
l'idée du Grand Boum et toutes ses conséquences heurtent profondément les
esprits scientifiques. Car elle implique un «instant zéro », c'est-à-dire un
« commencement »... ».
Et il ajoute: « Il existe au moins un consensus: le Grand Boum ».
La conclusion que l'univers a connu un commencement à un moment donné n'est
donc pas l'opinion isolée de quelques savants, elle est partagée par la
quasi-totalité de ceux qui sont compétents pour en juger. Leurs recherches
indépendantes dans les diverses branches de la science les amènent à des
calculs qui concordent de façon remarquable. Je peux rappeler quelques-uns
des arguments avancés par les uns et les autres :
- des calculs fondés sur les phénomènes propres aux amas galactiques et aux
étoiles binaires, dont la dynamique n'a pas encore eu le temps de se
stabiliser, suggèrent un processus datant depuis quelques milliards
d'années. Il est évident que ce processus a eu un commencement ;
- le fait que des nébuleuses spirales n'ont pas eu le temps d'accomplir plus
de deux rotations et demie semble limiter leur âge à quelques milliards
d'années.
Là encore, il a dû y avoir un début à l'action dont nous témoignons ;
- l'existence de substances radioactives amène inévitablement à la
conclusion qu'elles n'existent que depuis un temps précis. Sans cela, elles
se seraient déjà entièrement désintégrées. Les calculs fixent un âge maximum
de 5 milliards d'années pour ces substances ;
- par la quantité d'hydrogène transformé en hélium sur la surface du soleil,
on déduit que le rayonnement du soleil dure depuis quatre milliards d'années
environ. Cela laisse supposer que l'univers, sous sa forme primitive, avant
que le soleil ne soit un astre proprement dit, existait déjà depuis
plusieurs milliards d'années auparavant, mais il est tout aussi évident que
ce processus a eu un commencement;
- en se basant sur la vitesse à laquelle la lune s'éloigne progressivement
de la terre, on arrive à un chiffre comparable ;
- par l'étude des roches terrestres les plus anciennes, par la composition
des météorites, par le rayonnement cosmique, par la quantité d'hydrogène que
brûlent les astres, par la proportion d'hélium dans l'univers et par le
rayon de l'univers que l'on mesure par la relativité, ainsi que par d'autres
acheminements, on arrive à estimer l'âge de l'univers autour de quelques
milliards d'années seulement: vingt milliards seraient la limite absolue ;
- certains savants font appel au deuxième principe de la thermodynamique
pour démontrer que l'âge de l'univers n'est pas infini ; mais je reconnais
que tous ne sont pas convaincus de sa valeur puisqu'on ne sait pas encore si
ce principe peut s'appliquer au cosmos dans son ensemble.
Harpo
2003-11-30 20:18:04 UTC
Permalink
Post by coudray family
Post by pierrot
J'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi
le créationisme pouvait etre pur, alors ....
Désolé mais j'ai du mal à suivre !
L'astronomie représente l'univers comme étant apparemment en pleine
expansion ou, si on le veut, en train d'exploser.
Toutes les données indiquent que les millions de galaxies et de
nébuleuses dont nous avons actuellement connaissance sont en train de
reculer dans tous les sens en s'éloignant les unes des autres à une
vitesse grandissante. Ce mouvement général a dû avoir un commencement
spatial et temporel; une explosion semblable ne s'explique que par son
point d'origine.
Ne pourriez-vous pas imaginer que cela puisse être cyclique, les hindous
y ont pensé il y a 5000 ans, expansion contraction etc. , le fait
d'être très limités temporellement fait que nous ne pouvons pas
appréhender et mesurer facilement ce genre d'itération, cela ne veut en
pas dire qu'elles n'existent pas.
coudray family
2003-12-01 22:11:32 UTC
Permalink
Post by Harpo
Post by coudray family
Post by pierrot
'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi
le créationisme pouvait etre pur, alors ....
Désolé mais j'ai du mal à suivre !
L'astronomie représente l'univers comme étant apparemment en pleine
expansion ou, si on le veut, en train d'exploser.
Toutes les données indiquent que les millions de galaxies et de
nébuleuses dont nous avons actuellement connaissance sont en train de
reculer dans tous les sens en s'éloignant les unes des autres à une
vitesse grandissante. Ce mouvement général a dû avoir un commencement
spatial et temporel; une explosion semblable ne s'explique que par son
point d'origine.
Ne pourriez-vous pas imaginer
Il n'y a rien à imaginer, ni à élucubrer !

En effet, le texte biblique est suffisamment clair !
labonnepoire
2003-12-04 20:58:30 UTC
Permalink
très belle exposer logique. mais personne n'a encore trouvé se qui c'est
passé juste avant la seconde O ? on ne peut pas allez aux delà. et c'est
bien dommage, car c'est justement ce qui nous intéresses. on est face à une
muraille lisse et verticale, ou il nous faut en faire l'ascension sans le
moindre outil ?
Post by coudray family
Post by pierrot
J'ai hésité a utiliser cet adjectif ... mais je ne voyait pas en quoi le
créationisme pouvait etre pur, alors ....
Désolé mais j'ai du mal à suivre !
L'astronomie représente l'univers comme étant apparemment en pleine
expansion ou, si on le veut, en train d'exploser.
Toutes les données indiquent que les millions de galaxies et de nébuleuses
dont nous avons actuellement connaissance sont en train de reculer dans tous
les sens en s'éloignant les unes des autres à une vitesse grandissante.
Ce mouvement général a dû avoir un commencement spatial et temporel; une
explosion semblable ne s'explique que par son point d'origine.
L'astronome américain Hubble a calculé, à l'aide des télescopes géants mis à
sa disposition, la vitesse du recul des étoiles même très éloignées.
C'est l'observation de l'effet Doppler (déplacement vers le rouge du spectre
d'émission de la lumière que nous recevons des astres) qui a permis à Hubble
«Une galaxie s'éloigne d'autant plus vite qu'elle est plus éloignée».
Cette loi a été confirmée par Einstein et récemment, en 1980, par la sonde
américaine Voyager 1.
Les calculs de Hubble lui ont permis de déterminer le moment approximatif du
début de la grande explosion. Le chiffre qu'il a avancé remonte à plusieurs
milliards d'années.
Quel que soit le chiffre exact, ce qui nous intéresse ici est le fait que
ses calculs l'ont amené à reconnaître un point d'origine de toutes choses...
comme nous le dit la Genèse.
Einstein lui-même (dont les travaux avaient ouvert l'horizon sur cette
nouvelle conception de l'univers) rejeta d'abord le postulat de Hubble.
Il en fut convaincu en 1930 seulement, après avoir effectué ses propres
découvertes à l'observatoire du mont Wilson.
Depuis 1960, le renommé Pr. Hoyle, de Londres, changea lui-même de point de
vue, si bien qu'en 1965 il reconnut qu'il existait des évidences d'une
création initiale de l'univers.
C'est en effet en 1965 que les deux scientifiques Arno Penzias et Robert
Wilson purent découvrir « l'écho » cosmique des rayonnements provenant de
l'explosion originelle du « Big Bang ».
Dès lors, la science a été amenée, malgré la résistance des esprits
matérialistes, à la conclusion que notre univers a effectivement connu un
commencement.
Cela est confirmé par l'astronome Robert Jastrow, directeur de l'Institut
Goddard de recherches spatiales à la N.A.S.A. et professeur à l'université
Columbia de New York.
Lui-même non-croyant, il reconnaît (en 1980) que «l'essentiel de certaines
conclusions de l'astronomie actuelle revient à attribuer à l'univers un
commencement nettement défini, à un moment donné du temps... Cette
reconstitution scientifique des faits comprend les mêmes éléments
fondamentaux que le récit biblique».
Comme l'a dit l'astronome André Brahic : «L'histoire montre à quel point
l'idée du Grand Boum et toutes ses conséquences heurtent profondément les
esprits scientifiques. Car elle implique un «instant zéro », c'est-à-dire un
« commencement »... ».
Et il ajoute: « Il existe au moins un consensus: le Grand Boum ».
La conclusion que l'univers a connu un commencement à un moment donné n'est
donc pas l'opinion isolée de quelques savants, elle est partagée par la
quasi-totalité de ceux qui sont compétents pour en juger. Leurs recherches
indépendantes dans les diverses branches de la science les amènent à des
calculs qui concordent de façon remarquable. Je peux rappeler quelques-uns
- des calculs fondés sur les phénomènes propres aux amas galactiques et aux
étoiles binaires, dont la dynamique n'a pas encore eu le temps de se
stabiliser, suggèrent un processus datant depuis quelques milliards
d'années. Il est évident que ce processus a eu un commencement ;
- le fait que des nébuleuses spirales n'ont pas eu le temps d'accomplir plus
de deux rotations et demie semble limiter leur âge à quelques milliards
d'années.
Là encore, il a dû y avoir un début à l'action dont nous témoignons ;
- l'existence de substances radioactives amène inévitablement à la
conclusion qu'elles n'existent que depuis un temps précis. Sans cela, elles
se seraient déjà entièrement désintégrées. Les calculs fixent un âge maximum
de 5 milliards d'années pour ces substances ;
- par la quantité d'hydrogène transformé en hélium sur la surface du soleil,
on déduit que le rayonnement du soleil dure depuis quatre milliards d'années
environ. Cela laisse supposer que l'univers, sous sa forme primitive, avant
que le soleil ne soit un astre proprement dit, existait déjà depuis
plusieurs milliards d'années auparavant, mais il est tout aussi évident que
ce processus a eu un commencement;
- en se basant sur la vitesse à laquelle la lune s'éloigne progressivement
de la terre, on arrive à un chiffre comparable ;
- par l'étude des roches terrestres les plus anciennes, par la composition
des météorites, par le rayonnement cosmique, par la quantité d'hydrogène que
brûlent les astres, par la proportion d'hélium dans l'univers et par le
rayon de l'univers que l'on mesure par la relativité, ainsi que par d'autres
acheminements, on arrive à estimer l'âge de l'univers autour de quelques
milliards d'années seulement: vingt milliards seraient la limite absolue ;
- certains savants font appel au deuxième principe de la thermodynamique
pour démontrer que l'âge de l'univers n'est pas infini ; mais je reconnais
que tous ne sont pas convaincus de sa valeur puisqu'on ne sait pas encore si
ce principe peut s'appliquer au cosmos dans son ensemble.
coudray family
2003-11-29 21:19:41 UTC
Permalink
Post by pierrot
.
Dramatique .... le créationisme le plus dur !
Y a-t-il lieu à un créationnisme mou ?
Ne compter pas sur moi pour être tiède !
sham
2003-11-29 21:42:08 UTC
Permalink
Post by coudray family
Post by pierrot
Dramatique .... le créationisme le plus dur !
Y a-t-il lieu à un créationnisme mou ?
Ne compter pas sur moi pour être tiède !
Tiède ou mou, peu importe, le "créationisme" est une stupidité.

Et je le dis clairement, afin que tes oreilles entendent
si tu en as : c'est *mon* avis, et ce n'est pas le tien !


Sham
Goret Neuneu
2003-11-28 20:13:55 UTC
Permalink
Post by coudray family
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et retomberait en
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était écoulé
Ah ! que ces "impénétrables forêts du Carbonifère" résonnent
mystérieusement à l'oreille ! On croirait presque y entendre le
meuglement du Mécoptère et le couinement du Dimétrodon...
Post by coudray family
certainement beaucoup de temps entre les premières averses mentionnées en
Genèse 2 et la période au cours de laquelle parut l'homme, un homme sorti
adulte et parfait des mains de son Créateur. Un prince de la création, que
Dieu n'a pas déposé n'importe où sur la planète, mais dans un merveilleux
jardin où rien ne manquait et d'où il tirera sa nourriture.
Que c'est beau...
Post by coudray family
C'est pourquoi
nous lisons : «L'Éternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient,
et il y mit l'homme qu'il avait formé».
Ce jardin existait donc avant Adam. Le jardin d'Éden - littéralement «pays
des délices» - était sans doute à la fois forêt enchanteresse et merveilleux
verger où ne manquait aucune essence, puisque nous lisons : «L'Éternel Dieu
fit pousser du sol toutes sortes d'arbres d'aspect agréable portant des
fruits délicieux. Adam fut immédiatement chargé de cultiver et garder ce
jardin, assez spacieux pour que toutes les espèces animales y trouvent leur
gîte, et que quatre fleuves l'entourent en arrosant plusieurs pays.
Quel poète vous faites, M. Coudray...
Post by coudray family
Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines recherches,
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance et la
chute morale de l'homme.
"vaines et inutiles" sont les mots qui conviennent... Quel bon choix
dans les termes ! Vous enseignez le français, M. Coudray ?
--
G2N
Qui aime la poésie...
coudray family
2003-11-30 23:28:11 UTC
Permalink
Post by Goret Neuneu
Post by coudray family
Dès avant l'aube de l'histoire humaine, Dieu fit tout pour le bien de sa
créature. Avant même de l'avoir tirée de la poussière de la terre, le
Créateur avait prévu qu'une vapeur s'élèverait de la terre et retomberait en
pluie, pour que germe l'herbe des champs et que poussent les premiers
arbustes. Et comme il est probable que cette végétation primitive donna
ensuite naissance aux impénétrables forêts du Carbonifère, il s'était écoulé
Ah ! que ces "impénétrables forêts du Carbonifère" résonnent
mystérieusement à l'oreille ! On croirait presque y entendre le
meuglement du Mécoptère et le couinement du Dimétrodon...
En fait on a sauté une étape !
«Au commencement» la Trinité divine
Avant que le temps jaillisse de l'éternité, que le créé surgis­se de
l'incréé et que l'infini ne libère la moindre fraction du fini, Dieu est.
Dieu, en hébreu Elohim, un nom qui, dans la langue originelle de l'Ancien
Testament comporte une particularité inacceptable pour nos esprits
cartésiens - mais incontournable pour le traducteur - puisqu'il apparaît
toujours au pluriel tout en exigeant consécutivement un verbe conjugué au
singulier. D'où l'apparition inattendue dans le texte sacré d'une alternance
de singulier et de pluriel qui n'a pu que subsister jusque dans nos versions
modernes, et dont l'ordre divin «Faisons l'homme à notre image» est l'une
des expressions caractéristiques'. Mais, comme le répètent les linguistes
dont nous ne sommes pas, l'hébreu ne se traduit pas, il s'explique ! Or
cet­te explication confond notre esprit de croyant et le pousse à
l'adoration, puisque ce pluriel Elohim réunit sous cet unique vocable Dieu
le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit, les trois personnes de la
trinité divine agissant déjà de concert lors de l'engendrement des mondes.
Dieu ne se fera connaître que sous son nom Elohim dans le premier chapitre
de la Genèse. Celui de Yahvé (l'Eternel) n'apparaît qu'en Genèse 2, et comme
cette désignation implique alliance et fidélité, elle revêtira tout son sens
dès l'apparition de l'homme sur la Planète bleue. En effet, que serait
l'homme, que saurait-il, que pourrait-il, sans la constance et la fidélité
indéfectibles de son Créateur ? D'ailleurs, ne sont-elles pas, elles aussi,
l'expression de l'amour de Dieu le Père, incarné en Dieu le Fils, et
manifesté par l'action de Dieu le Saint-Esprit ?
Post by Goret Neuneu
Post by coudray family
Eden fut évidemment l'objet d'innombrables légendes et de vaines recherches,
au demeurant fort inutiles, puisque ce paradis n'a pas survécu à la
malédiction prononcée au sujet du sol terrestre après la désobéissance et la
chute morale de l'homme.
"vaines et inutiles" sont les mots qui conviennent... Quel bon choix
dans les termes ! Vous enseignez le français, M. Coudray ?
Certes non !
Goret Neuneu
2003-12-01 19:38:13 UTC
Permalink
Post by coudray family
Post by Goret Neuneu
Ah ! que ces "impénétrables forêts du Carbonifère" résonnent
mystérieusement à l'oreille ! On croirait presque y entendre le
meuglement du Mécoptère et le couinement du Dimétrodon...
En fait on a sauté une étape !
C'est surtout qu'au Carbonifère, les "impénétrables forêts" n'existe que
dans votre imagination ! Cela dit, vous avez un peu le style d'Edgar
Rice Burroughs, dont je suis friand. Vous devriez écrire...
Post by coudray family
des expressions caractéristiques'. Mais, comme le répètent les linguistes
dont nous ne sommes pas, l'hébreu ne se traduit pas, il s'explique ! Or
C'est bien pratique en effet... Figurez-vous quand même que le pluriel
Elohim fleure pour certains le polythéisme qui aurait précédé le
monothéisme...
Il me paraît anachronique de parler de Trinité dans la Genèse, je
n'imagine pas que les rédacteurs de celle-ci aient pu connaître ce
mystère qui nous paraît encore parfois insondable, en dépit du fait que
nous bénéficions, nous, de l'enseignement du Fils.
Post by coudray family
Dieu ne se fera connaître que sous son nom Elohim dans le premier chapitre
de la Genèse. Celui de Yahvé (l'Eternel) n'apparaît qu'en Genèse 2, et comme
Il s'agit de deux traditions différentes (Elohiste et Yahviste)
regroupées en un seul livre...
Post by coudray family
Post by Goret Neuneu
Vous enseignez le français, M. Coudray ?
Certes non !
Alors, l'histoire et la géographie ?
--
G2N
...qui subodore que M. Coudray est prof.
LR
2003-12-01 20:11:11 UTC
Permalink
Post by Goret Neuneu
Ah ! que ces "impénétrables forêts du Carbonifère" résonnent
mystérieusement à l'oreille ! On croirait presque y entendre le
meuglement du Mécoptère et le couinement du Dimétrodon...
Le vacarme d'un troupeau de behemoths !
15 "Look at the behemoth, which I made along with you and which feeds on
grass like an ox.
16 What strength he has in his loins, what power in the muscles of his
belly!
17 His tail [2] sways like a cedar;
the sinews of his thighs are close-knit.
18 His bones are tubes of bronze, his limbs like rods of iron.
19 He ranks first among the works of God, yet his Maker can approach him
with his sword.
20 The hills bring him their produce, and all the wild animals play nearby.
21 Under the lotus plants he lies, hidden among the reeds in the marsh.

Certains disent en fait qu'il s'agit d'un hippopotame ...
coudray family
2003-12-03 08:21:42 UTC
Permalink
Pour mémoire :
Pour ma part j'aime beaucoup parler d'un "éventuel" ou d'un "bon"
fondamentalisme chrétien.
Dans les années passées, il était de bon ton lorsque l'on était un vrai
chrétien de s'affirmer comme fondamentaliste, pour bien faire comprendre que
sa foi était fondée sur, et seulement sur la Bible.
Les temps ayant changé, le mot fondamentaliste est plutôt assimilé
actuellement à la mouvance intégriste voire à la nébuleuse des sectes.
Car hélas, le fondamentalisme, est devenu un mot souillé du sang
d'innocentes victimes d'attentats aussi lâches que meurtriers, marqué des
détournements d'avion par des barbus fanatisés, émaillé des commandos anti
IVG d'un quarteron de bigots intolérants, tout aussi facilement qu'il
prétend chiffrer avec exactitude la date de création du monde.
Le problème, avec le mot «fondamentaliste», c'est qu'il définit également
des croyants sincères, épris d'amour et de respect tant pour Dieu que pour
leur prochain, car ils puisent les fondements de leur vie dans la très
ancienne Bible.
Et c'est vrai qu'il n'est pas évident de nos jours de fonder sa foi sur ce
qu'en disait Moïse ou qu'enseignait Jésus, dans une société aussi permissive
et tolérante que la nôtre, où le meilleur côtoie le pire. Oeuvres
charitables, avancées sociales, mais également incivilités, violences
urbaines sont quelques unes des expressions d'un monde qui a banni de son
vocabulaire jusqu'à la notion même de péché et punition.
Ah, c'est vrai, qu'on s'émeut encore devant la pédophilie, tout en ayant
pratiquement entrouvert la porte pour l'adoption ou la conception In Vitro
par des couples homosexuels. C'est vrai qu'on montre encore du doigt les
gros revendeurs de drogue ou les meurtriers en série. Mais pourquoi a-t-on
abandonné l'ancien principe qui proportionnait la sanction au mal provoqué ?
C'est vrai qu'actuellement, tant la tolérance est grande, personne n'est
pratiquement plus persécuté pour la couleur de sa peau, la teneur de sa foi
ou la déviation de ses pratiques sexuelles.
Mais, pour ne parler que des pressions qui s'exercent sur les croyants «
fondamentalistes », un autre forme de persécution s'est installée, qui
impose par exemple à leurs enfants l'enseignement, dans les écoles
théoriquement « laïques », de la théorie de l'évolution, d'une éducation
sexuelle qui minimise la fidélité et ridiculise la chasteté avant le
mariage, autant qu'elle banalise l'avortement.
Que dire de la tolérance réelle d'une société qui, d'une main, inscrit sur
ses bouteilles d'alcool ou ses paquets de cigarettes, que tout abus est
dangereux pour la santé et qui, de l'autre main, encaisse les bénéfices de
ces ventes ?
Quand la tolérance devient l'unique vertu, tout le reste s'en va ! Et c'est
vrai qu'à force de tout tolérer, on ne sait plus trop ce qui est permis ou
interdit, tant les lois et règlements changent en fonction des
comportements. Jusqu'où les croyants «fondamentalistes», c'est à dire ceux
dont la foi reste fondée sur la Bible, devront-ils tolérer d'être persécutés
dans leur conscience la plus intime? Que devront-ils encore tolérer dans les
prochaines années ?
Celse, philosophe platonicien du 2° siècle, l'un des premiers écrivains qui
s'opposèrent à l'église, se plaignait abondamment du fondamentalisme
intransigeant des premiers chrétiens, ne réalisant pas que la religion
officielle romaine de son temps persécutait physiquement le christianisme,
en jetant les martyrs en pâture aux lions.
Quand la loi, qui favorise l'éclosion de la dépravation morale et sociale,
relègue les vertus du christianisme au oubliettes, il faut se demander s'il
n'est pas temps d'obéir à Dieu plus qu'au César qui tire les ficelles de ce
monde.
Car les temps viennent, où c'est la loi faites par une assemblée de parlemen
taires athée, dont certains ne seraient pas étrangers à des affaires
d'argent, qui va définir, non seulement qui sont les authentiques croyants,
mais expliquer aux chrétiens ce qu'ils peuvent ou non faire ou pratiquer, au
nom de la moralité ! Du temps de la première église, la persécution avait le
mérite d'être franche : on jetait aux bêtes fauves celui qui disait que
Jésus était le Seigneur. Bientôt, il suffira d'une loi pour jeter les
chrétiens dans l'illégalité ! Triste situation.
C'est vrai que les chrétiens, les vrais, les « fondamentalistes », dérangent
et dérangeront toujours.
Jésus ne les appelait-il pas « le sel de la terre ».
En fait il n'est pas plus facile actuellement de vivre sa foi «
fondamentaliste », que cela l'a été dans les siècles passés, car il faut
savoir rester fidèle à ce que demande la Bible, sans basculer dans les excès
d'un zèle fanatique.
Car c'est bien la même Bible qui nous demande par exemple,
« d'aimer notre prochain comme nous-même », qui nous invite également « à ne
pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique,
ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas
même manger avec un tel homme» (1 Co 5:11)
Comment vivre ce décalage entre les exigence de la Bible et le risque de se
couper de la société, sinon avec un comportement emprunt de la sagesse de
Dieu, « sagesse qui est pure, pacifique, modérée, conciliante, pleine de
miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d'hypocrisie »,
souligne l'apôtre. (Jac 3 :17)
Car la Bible n'invite pas plus à s'enfermer dans la tour d'ivoire des
valeurs de sa foi, qu'à proclamer avec force ses convictions avec fanatisme.
La bonne nouvelle de l'évangile annoncé par Jésus produit des disciples et
non des fanatiques.
Jésus n'a-t-il pas dit que ceux qui le suivraient seraient traités comme lui
fut traité ? En fait, comme le disait déjà en son temps le prophète, le
véritable « fondamentalisme » ne consiste pas tant à s'habiller ou à parler,
mais à marcher dans l'humilité:
« On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; Et ce que l'Éternel
demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la
miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6:8)
initiation
2003-11-29 07:34:31 UTC
Permalink
Post by pierrot
Post by coudray family
Quoiqu'il soit impossible de prouver de façon irréfutable que Dieu existe,
il y a cependant des signes convaincants de son existence.
Prenez l'univers, par exemple.
Dire qu'il résulte d'un «accident cosmique» soulève beaucoup de questions,
sans en résoudre aucune.
Il en est de même de la théorie du «big-bang».
D'où venaient les matériaux d'origine ?
Vous êtes vraiment mal informé.
Non, pas du tout ! L'origine de l'univers reste toujours partiellement
inexpliqué, voire inexplicable. Malgré les nombreux écrits issus de la
sagesse humaine, philosophes et scientifiques n'en sont toujours qu'à des
suppositions...
oui, mais sans eux, que serait notre connaissance du monde ? Il est trop
facile de dire "les scientifiques n'arrivent pas a TOUT expliquer, donc
leur travail est inutile"
Post by coudray family
Pour ma part, je n'ai pas crains de me remettre en question !
Pour ce qui vous concerne consentez-vous à reconsidérer sans restrictions
mentales ni d'a priori sclérosants votre propre interprétation de l'origine
du cosmos et de la signification de votre vie ?
Votre oui vous entraînera dans un bouleversement aux conséquences
incalculables ! Enfin s'ouvrira pour vous le premier jour créateur de votre
relation avec Dieu. Pour cela, il vous faut entrer de plain-pied dans une
nouvelle lecture des onze premiers chapitres de la Bible.
et ca ne vous dérange pas que 1-2.3 soit issu d'une tradition, et que
2.4-2.25 d'une autre, a priori peu compatible ? Cela vous satisfait-il ?
Post by coudray family
Plaise à Dieu que vous vous appropriiez la certitude que rien n'a été livré
au hasard, tant dans la formation de l'univers que dans la vie de l'homme,
et que Dieu a mis autant de soin et d'amour à former puis transformer
l'homme, qu'il en prit pour créer et sauvegarder le cosmos.
La Bible vous donne l'assurance que la genèse de l'univers et l'origine de
la foi procèdent d'un plan conçu avant la fondation du monde. Un plan auquel
vous serez partie prenante à une seule et unique condition : Croire à la
prééminence du sacrifice de Jésus-Christ, par lequel Dieu a fait la paix
avec vous.
L'accepter, c'est ouvrir de nouveaux chapitres à votre vie, que vous soyez
chrétien ou non, et dont le dernier vous fera régner dans la présence
divine, pour l'éternité.
La Bible nous en donne la réponse la plus claire : L'Eternel Dieu forma
l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un
souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
L'existence de l'homme n'est pas accidentelle.
C'est le Créateur de l'univers qui a voulu qu'il soit une créature si
merveilleuse.
merveilleuse ?
Oui, avant le péché, avant la chute !
Que vous situez vers quelle époque, quelle date ? Et puis quelle
localisation géographique si possible.
Vous pouvez trouver des éléments de réponse en lisant la Bible !
Lotariev
2003-11-28 17:07:27 UTC
Permalink
"coudray family" <***@wanadoo.fr> a écrit dans le message > > 1.25
Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son
Post by coudray family
espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que
cela était bon.
C'est vrai : le serpent permet de proposer des plats à déguster avec
gourmandise !

Demandez confirmation aux chinois du Sud !
coudray family
2003-11-29 21:17:26 UTC
Permalink
Post by coudray family
Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son
Post by coudray family
espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que
cela était bon.
C'est vrai : le serpent permet de proposer des plats à déguster avec
gourmandise !
Demandez confirmation aux chinois du Sud !
Le Vietnam est le paradis pour ceux qui aiment manger avec des baguettes,et
pour ceux qui aiment essayer plein de trucs, du serpent au pigeon en passant
pour les coquillages bizarres,...
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...