Discussion:
Conte théologique : la bande de Gaza
Add Reply
Cardinal de Hère
2018-05-24 23:36:18 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Il était une fois une jolie petite pute de Gaza nommée Dalila. Elle
était fort belle et très douée dans l'art exquis de vider les pompons de
ces messieurs. Un juif pieux nommé Samson qui avait l'habitude d'aller
au casino de Gaza pour y taquiner la chance la vit un soir, banda comme
un âne damné et succomba à la tentation. La belle lui vida si bien les
roupettes que le brave homme en tomba éperdument amoureux. Et tous les
soirs il allait à Gaza afin de bander et de se faire éponger ses
précieux bijoux de famille. Or il advint que la belle eut quelque
commerce avec un marin grec qui lui refila une chtouille carabinée des
cheveux. Et la belle contamina notre bouillant Samson qui tomba malade,
perdit sa superbe tignasse et mourut. Or Samson était marié à une juive
acariâtre nommée Crifa. A peine Samson fut-il enterré qu'elle se
précipita à la synagogue et dénonça les chambres à Gaza homicides dans
lesquelles le bouillant Samson perdit avec la vie sa belle chevelure. Et
depuis toutes les femmes juives ont pris l'habitude de dénoncer les
chambres à Gaza homicide. Et au nom de Crifa elles exigent que la bande
à Gaza soit interdite et la bombardent d'insultes haineuses et parfois
même de pétards rageurs. Et la légende raconte que depuis ce jour elles
sont toutes chauves ! :-)
Gloops
2018-05-26 16:55:58 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Il était une fois une jolie petite pute de Gaza nommée Dalila. Elle
était fort belle et très douée dans l'art exquis de vider les pompons de
ces messieurs. Un juif pieux nommé Samson qui avait l'habitude d'aller
au casino de Gaza pour y taquiner la chance la vit un soir, banda comme
un âne damné et succomba à la tentation. La belle lui vida si bien les
roupettes que le brave homme en tomba éperdument amoureux. Et tous les
soirs il allait à Gaza afin de bander et de se faire éponger ses
précieux bijoux de famille. Or il advint que la belle eut quelque
commerce avec un marin grec qui lui refila une chtouille carabinée des
cheveux. Et la belle contamina notre bouillant Samson qui tomba malade,
perdit sa superbe tignasse et mourut. Or Samson était marié à une juive
acariâtre nommée Crifa. A peine Samson fut-il enterré qu'elle se
précipita à la synagogue et dénonça les chambres à Gaza homicides dans
lesquelles le bouillant Samson perdit avec la vie sa belle chevelure. Et
depuis toutes les femmes juives ont pris l'habitude de dénoncer les
chambres à Gaza homicide. Et au nom de Crifa elles exigent que la bande
à Gaza soit interdite et la bombardent d'insultes haineuses et parfois
même de pétards rageurs. Et la légende raconte que depuis ce jour elles
sont toutes chauves ! :-)
C'est qui ces chauves souris ?
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Cardinal de Hère
2018-05-26 17:33:37 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Post by Cardinal de Hère
Il était une fois une jolie petite pute de Gaza nommée Dalila. Elle
était fort belle et très douée dans l'art exquis de vider les pompons
de ces messieurs. Un juif pieux nommé Samson qui avait l'habitude
d'aller au casino de Gaza pour y taquiner la chance la vit un soir,
banda comme un âne damné et succomba à la tentation. La belle lui vida
si bien les roupettes que le brave homme en tomba éperdument amoureux.
Et tous les soirs il allait à Gaza afin de bander et de se faire
éponger ses précieux bijoux de famille. Or il advint que la belle eut
quelque commerce avec un marin grec qui lui refila une chtouille
carabinée des cheveux. Et la belle contamina notre bouillant Samson
qui tomba malade, perdit sa superbe tignasse et mourut. Or Samson
était marié à une juive acariâtre nommée Crifa. A peine Samson fut-il
enterré qu'elle se précipita à la synagogue et dénonça les chambres à
Gaza homicides dans lesquelles le bouillant Samson perdit avec la vie
sa belle chevelure. Et depuis toutes les femmes juives ont pris
l'habitude de dénoncer les chambres à Gaza homicide. Et au nom de
Crifa elles exigent que la bande à Gaza soit interdite et la
bombardent d'insultes haineuses et parfois même de pétards rageurs. Et
la légende raconte que depuis ce jour elles sont toutes chauves ! :-)
C'est qui ces chauves souris ?
Des souris chauves et des hommes poilus.
Gloops
2018-05-26 17:46:34 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Gloops
Post by Cardinal de Hère
Il était une fois une jolie petite pute de Gaza nommée Dalila. Elle
était fort belle et très douée dans l'art exquis de vider les pompons
de ces messieurs. Un juif pieux nommé Samson qui avait l'habitude
d'aller au casino de Gaza pour y taquiner la chance la vit un soir,
banda comme un âne damné et succomba à la tentation. La belle lui
vida si bien les roupettes que le brave homme en tomba éperdument
amoureux. Et tous les soirs il allait à Gaza afin de bander et de se
faire éponger ses précieux bijoux de famille. Or il advint que la
belle eut quelque commerce avec un marin grec qui lui refila une
chtouille carabinée des cheveux. Et la belle contamina notre
bouillant Samson qui tomba malade, perdit sa superbe tignasse et
mourut. Or Samson était marié à une juive acariâtre nommée Crifa. A
peine Samson fut-il enterré qu'elle se précipita à la synagogue et
dénonça les chambres à Gaza homicides dans lesquelles le bouillant
Samson perdit avec la vie sa belle chevelure. Et depuis toutes les
femmes juives ont pris l'habitude de dénoncer les chambres à Gaza
homicide. Et au nom de Crifa elles exigent que la bande à Gaza soit
interdite et la bombardent d'insultes haineuses et parfois même de
pétards rageurs. Et la légende raconte que depuis ce jour elles sont
toutes chauves ! :-)
C'est qui ces chauves souris ?
Des souris chauves et des hommes poilus.
Et il est fréquent que ça soit plus gênant pour une souris d'être
chauve, que pour un homme d'être poilu.

Mais je peux me tromper.

Et encore s'agit-il que l'homme soit encore en vie pour pouvoir
comparer, bien sûr.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Cardinal de Hère
2018-05-26 22:14:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Gloops
Et il est fréquent que ça soit plus gênant pour une souris d'être
chauve, que pour un homme d'être poilu.
Mais je peux me tromper.
Et encore s'agit-il que l'homme soit encore en vie pour pouvoir
comparer, bien sûr.
"- Je vous échange un Ariel contre deux Ahmed...
- Ah non je garde mon Ariel poilu !
- Bon alors je vous échange une Crifa contre deux Fatima...
- Ah non, je garde ma Crifa chauve !"
Gloops
2018-05-27 21:01:39 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Post by Gloops
Et il est fréquent que ça soit plus gênant pour une souris d'être
chauve, que pour un homme d'être poilu.
Mais je peux me tromper.
Et encore s'agit-il que l'homme soit encore en vie pour pouvoir
comparer, bien sûr.
"- Je vous échange un Ariel contre deux Ahmed...
- Ah non je garde mon Ariel poilu !
- Bon alors je vous échange une Crifa contre deux Fatima...
- Ah non, je garde ma Crifa chauve !"
Ah ben il y a des gens qui savent ce qu'ils veulent, hein.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
"René Groumal
2018-05-26 19:10:35 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Il était une fois une jolie petite pute de Gaza nommée Dalila. Elle
était fort belle et très douée dans l'art exquis de vider les pompons de
ces messieurs. Un juif pieux nommé Samson qui avait l'habitude d'aller
au casino de Gaza pour y taquiner la chance la vit un soir, banda comme
un âne damné et succomba à la tentation. La belle lui vida si bien les
roupettes que le brave homme en tomba éperdument amoureux. Et tous les
soirs il allait à Gaza afin de bander et de se faire éponger ses
précieux bijoux de famille. Or il advint que la belle eut quelque
commerce avec un marin grec qui lui refila une chtouille carabinée des
cheveux. Et la belle contamina notre bouillant Samson qui tomba malade,
perdit sa superbe tignasse et mourut. Or Samson était marié à une juive
acariâtre nommée Crifa. A peine Samson fut-il enterré qu'elle se
précipita à la synagogue et dénonça les chambres à Gaza homicides dans
lesquelles le bouillant Samson perdit avec la vie sa belle chevelure. Et
depuis toutes les femmes juives ont pris l'habitude de dénoncer les
chambres à Gaza homicide. Et au nom de Crifa elles exigent que la bande
à Gaza soit interdite et la bombardent d'insultes haineuses et parfois
même de pétards rageurs. Et la légende raconte que depuis ce jour elles
sont toutes chauves ! :-)
Il faut soigner ce pauvre Abourick !
Loading...