Discussion:
L'université de Liège interdit les conférences de Méditation Transcendantale
(trop ancien pour répondre)
rogergonnet
2017-06-09 06:50:04 UTC
Permalink
Raw Message
L'université de Liège interdit les conférences de Méditation Transcendantale

La mouvance Maharishi dans les locaux de l'ULg: "c'est bon pour une fois!" -
© Tous droits réservés
Michel Gretry
Publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h12
·
L'administrateur de l'ULg vient de prononcer une interdiction -partielle-
des cours de méditation transcendantale qui devaient se donner dans un
auditoire de la faculté de philosophie et lettres. Une association externe,
liée au mouvement Maharishi avait réservé une salle pour quatre soirées,
quatre jeudis de juin, mais l'initiative a suscité des remous. "Difficile
d'annuler la première séance, à la veille de la première date prévue, mais
les autres sont supprimées", indique Laurent Despy.

La méditation transcendantale est considérée comme une secte, par des
autorités françaises ou canadiennes, mais cette méthode d'éveil de la
conscience, qui promet d'atteindre la lévitation, est tolérée dans d'autres
pays.

.../...
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-universite-de-liege-interdit-les-conferences-de-meditation-transcendantale?id=9627624
(pasmoi)
2017-06-09 19:46:26 UTC
Permalink
Raw Message
Le 09/06/17 à 08:50, rogergonnet a écrit :
> L'université de Liège interdit les conférences de Méditation Transcendantale
>
> La mouvance Maharishi dans les locaux de l'ULg: "c'est bon pour une fois!" -
> © Tous droits réservés
> Michel Gretry
> Publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h12
> ·
> L'administrateur de l'ULg vient de prononcer une interdiction -partielle-
> des cours de méditation transcendantale qui devaient se donner dans un
> auditoire de la faculté de philosophie et lettres. Une association externe,
> liée au mouvement Maharishi avait réservé une salle pour quatre soirées,
> quatre jeudis de juin, mais l'initiative a suscité des remous. "Difficile
> d'annuler la première séance, à la veille de la première date prévue, mais
> les autres sont supprimées", indique Laurent Despy.
>
> La méditation transcendantale est considérée comme une secte, par des
> autorités françaises ou canadiennes, mais cette méthode d'éveil de la
> conscience, qui promet d'atteindre la lévitation, est tolérée dans d'autres
> pays.
>
> ..../...
> https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-universite-de-liege-interdit-les-conferences-de-meditation-transcendantale?id=9627624


La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?

À l'ULB quand ils font une conférence sur le JUDAÏSME, une de leurs
spécialités, à ces théologistes, ça met le souck dans l'auditoire ..

il y a toujours des contradicteurs (LAÏCS) pour manifester, et chahuter
le groupe de paroles. Genre le cercle benguigui ben guillon et
radio-judaïca, ils'sont spécialistes, les juifs ils 'savent y faire fo
t'avouer qu'ils se font à moitier pardonner, fortiches ..

mettre le souck "ça c'est fait". C'est amusant, parce que c'est
systématique.

--
rogergonnet
2017-06-11 06:10:27 UTC
Permalink
Raw Message
"(pasmoi)" <***@inva.lide> a écrit dans le message de news:
ohetuh$1fr7$***@gioia.aioe.org...
> Le 09/06/17 à 08:50, rogergonnet a écrit :
>> L'université de Liège interdit les conférences de Méditation
>> Transcendantale
>>
>> La mouvance Maharishi dans les locaux de l'ULg: "c'est bon pour une
>> fois!" -
>> © Tous droits réservés
>> Michel Gretry
>> Publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h12
>> ·
>> L'administrateur de l'ULg vient de prononcer une interdiction -partielle-
>> des cours de méditation transcendantale qui devaient se donner dans un
>> auditoire de la faculté de philosophie et lettres. Une association
>> externe,
>> liée au mouvement Maharishi avait réservé une salle pour quatre soirées,
>> quatre jeudis de juin, mais l'initiative a suscité des remous. "Difficile
>> d'annuler la première séance, à la veille de la première date prévue,
>> mais
>> les autres sont supprimées", indique Laurent Despy.
>>
>> La méditation transcendantale est considérée comme une secte, par des
>> autorités françaises ou canadiennes, mais cette méthode d'éveil de la
>> conscience, qui promet d'atteindre la lévitation, est tolérée dans
>> d'autres
>> pays.
>>
>> ..../...
>> https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-universite-de-liege-interdit-les-conferences-de-meditation-transcendantale?id=9627624
>
>
> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?

sans rapporrt: il s'agit de taper sur la connerie du gros gras indien barbu
qui n'a cessé de démontrer que sa pseudo-méthode n'intéressait que SON
porte-monnaie et ses joujous divers.

>
> À l'ULB quand ils font une conférence sur le JUDAÏSME, une de leurs
> spécialités, à ces théologistes, ça met le souck dans l'auditoire ..
>
> il y a toujours des contradicteurs (LAÏCS) pour manifester, et chahuter le
> groupe de paroles. Genre le cercle benguigui ben guillon et radio-judaïca,
> ils'sont spécialistes, les juifs ils 'savent y faire fo t'avouer qu'ils se
> font à moitier pardonner, fortiches ..
>
> mettre le souck "ça c'est fait". C'est amusant, parce que c'est
> systématique.
>
> --
>
Herisson grognon
2017-06-12 11:14:21 UTC
Permalink
Raw Message
(pasmoi) <***@inva.lide> wrote:

> Le 09/06/17 à 08:50, rogergonnet a écrit :
> > L'université de Liège interdit les conférences de Méditation Transcendantale
> >
> > La mouvance Maharishi dans les locaux de l'ULg: "c'est bon pour une fois!" -
> > © Tous droits réservés
> > Michel Gretry
> > Publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h12
> > ·
> > L'administrateur de l'ULg vient de prononcer une interdiction -partielle-
> > des cours de méditation transcendantale qui devaient se donner dans un
> > auditoire de la faculté de philosophie et lettres. Une association externe,
> > liée au mouvement Maharishi avait réservé une salle pour quatre soirées,
> > quatre jeudis de juin, mais l'initiative a suscité des remous. "Difficile
> > d'annuler la première séance, à la veille de la première date prévue, mais
> > les autres sont supprimées", indique Laurent Despy.
> >
> > La méditation transcendantale est considérée comme une secte, par des
> > autorités françaises ou canadiennes, mais cette méthode d'éveil de la
> > conscience, qui promet d'atteindre la lévitation, est tolérée dans d'autres
> > pays.
> >
> > ..../...
> > https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-universite-de-liege-inte
> > rdit-les-conferences-de-meditation-transcendantale?id=9627624
>
>
> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?


Non pas du tout, la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
sexuels dans ce cadre.

La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
à une personne.

C'est un progrès remarquable et c'est maintenant qu'il arrive, alors que
ce pays se prétend défenseur des droits de l'Homme... des femmes
optionellement depuis longtemps.

Alain


> À l'ULB quand ils font une conférence sur le JUDAÏSME, une de leurs
> spécialités, à ces théologistes, ça met le souck dans l'auditoire ..
>
> il y a toujours des contradicteurs (LAÏCS) pour manifester, et chahuter
> le groupe de paroles. Genre le cercle benguigui ben guillon et
> radio-judaïca, ils'sont spécialistes, les juifs ils 'savent y faire fo
> t'avouer qu'ils se font à moitier pardonner, fortiches ..
>
> mettre le souck "ça c'est fait". C'est amusant, parce que c'est
> systématique.
rogergonnet
2017-06-12 12:09:25 UTC
Permalink
Raw Message
"Herisson grognon" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
1n7icn0.1bqjzsm126xtdyN%***@free.fr...
> (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
>
>> Le 09/06/17 à 08:50, rogergonnet a écrit :
>> > L'université de Liège interdit les conférences de Méditation
>> > Transcendantale
>> >
>> > La mouvance Maharishi dans les locaux de l'ULg: "c'est bon pour une
>> > fois!" -
>> > © Tous droits réservés
>> > Michel Gretry
>> > Publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h12
>> > ·
>> > L'administrateur de l'ULg vient de prononcer une
>> > interdiction -partielle-
>> > des cours de méditation transcendantale qui devaient se donner dans un
>> > auditoire de la faculté de philosophie et lettres. Une association
>> > externe,
>> > liée au mouvement Maharishi avait réservé une salle pour quatre
>> > soirées,
>> > quatre jeudis de juin, mais l'initiative a suscité des remous.
>> > "Difficile
>> > d'annuler la première séance, à la veille de la première date prévue,
>> > mais
>> > les autres sont supprimées", indique Laurent Despy.
>> >
>> > La méditation transcendantale est considérée comme une secte, par des
>> > autorités françaises ou canadiennes, mais cette méthode d'éveil de la
>> > conscience, qui promet d'atteindre la lévitation, est tolérée dans
>> > d'autres
>> > pays.
>> >
>> > ..../...
>> > https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-universite-de-liege-inte
>> > rdit-les-conferences-de-meditation-transcendantale?id=9627624
>>
>>
>> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
>
>
> Non pas du tout, la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
> la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
> personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
> l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
> sexuels dans ce cadre.
>
> La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
> voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
> à une personne.
>
> C'est un progrès remarquable et c'est maintenant qu'il arrive, alors que
> ce pays se prétend défenseur des droits de l'Homme... des femmes
> optionellement depuis longtemps.

la difficulté, c'est que les imbécillités de l'aspect procédural qui
permettaient d'arrèter ces esclavagistes du sexe rendent leur mise à l'écart
for complexe: t'en vois souvent, toi, des macros,,pardon, des maquereaux -ou
maquerelles, ne soyons pas sexistes - expédiés en cabane pour leur
'activité"??

>
> Alain
>
>
>> À l'ULB quand ils font une conférence sur le JUDAÏSME, une de leurs
>> spécialités, à ces théologistes, ça met le souck dans l'auditoire ..
>>
>> il y a toujours des contradicteurs (LAÏCS) pour manifester, et chahuter
>> le groupe de paroles. Genre le cercle benguigui ben guillon et
>> radio-judaïca, ils'sont spécialistes, les juifs ils 'savent y faire fo
>> t'avouer qu'ils se font à moitier pardonner, fortiches ..
>>
>> mettre le souck "ça c'est fait". C'est amusant, parce que c'est
>> systématique.
François Guillet
2017-07-03 19:53:27 UTC
Permalink
Raw Message
Après mûre réflexion, Herisson grognon a écrit :
> (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
...
>> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
>
>
> Non pas du tout, la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
> la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
> personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
> l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
> sexuels dans ce cadre.
>
> La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
> voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
> à une personne.

Belle hypocrisie de la loi, on comprend pourquoi ça vous plait, c'est
vicieux.
L'interdiction de se prostituer revient de fait à l'interdiction au
client d'accepter le service de prostitution proposé. C'est plus
vicelard que la prostitution elle-même.
Herisson grognon
2017-07-03 22:10:55 UTC
Permalink
Raw Message
François Guillet <***@wanadoo.fr> wrote:

> Après mûre réflexion, Herisson grognon a écrit :
> > (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
> ...
> >> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
> >
> >
> > Non pas du tout, la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
> > la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
> > personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
> > l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
> > sexuels dans ce cadre.
> >
> > La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
> > voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
> > à une personne.
>
> Belle hypocrisie de la loi, on comprend pourquoi ça vous plait, c'est
> vicieux.
> L'interdiction de se prostituer


Essayez de suivre, et de lire attentivement, la loi n'interdit pas la
prostitution, vous comprenez à la première lecture ou il faut que je le
réécrive ?


> revient de fait à l'interdiction au
> client d'accepter le service de prostitution proposé.


Vous choissisez une expression manipulatoire, le "client" n'a pas à
accepter ou refuser une proposition, il recherche la consommation des
personnes prostituées, vous inversez la situation allégrement. Et ceux
que vous nommez "clients" ne sont pas de simples acheteurs d'un bien ou
d'un service, ce sont des consommateurs, consomateurs de personnes sous
contrainte dans la pluspart des situations.

Et des gestes sexuels sous la contrainte, ça se nomme comment ?

Alain


> C'est plus
> vicelard que la prostitution elle-même.
MAIxxx
2017-09-23 17:17:15 UTC
Permalink
Raw Message
Le 03/07/2017 à 21:53, François Guillet a écrit :
> Après mûre réflexion, Herisson grognon a écrit :
>> (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
> ...
>>> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
>>
>>
>> Non pas du tout,  la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
>> la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
>> personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
>> l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
>> sexuels dans ce cadre.
>>
>> La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
>> voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
>> à une personne.
>
> Belle hypocrisie de la loi, on comprend pourquoi ça vous plait, c'est
> vicieux.
> L'interdiction de se prostituer revient de fait à l'interdiction au
> client d'accepter le service de prostitution proposé. C'est plus
> vicelard que la prostitution elle-même.

Seriez vous donc prêt suite à des pressions insoutenables, à vous faire
transsexualiser et faire le tapin avec toutes les contraintes du métier,
y compris la chtouille, les sida et les coups du mac ?

Bien que ces vaches de bourgeois,....
Le poète les aimait, mais ne les "consommait pas" ama.

La loi est un truc qui ne marche pas bien, et il ne faut pas trop lui en
demander, considérant la nature fondamentalement vicieuse des hommes et
même des parangons de vertu parfois grêlés de coupables désirs.
--
La folie blesse, le génie [du mal] tue
François Guillet
2018-04-20 19:30:13 UTC
Permalink
Raw Message
MAIxxx a utilisé son clavier pour écrire :
> Le 03/07/2017 à 21:53, François Guillet a écrit :
>> Après mûre réflexion, Herisson grognon a écrit :
>>> (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
>> ...
>>>> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
>>>
>>>
>>> Non pas du tout,  la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
>>> la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
>>> personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
>>> l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
>>> sexuels dans ce cadre.
>>>
>>> La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
>>> voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
>>> à une personne.
>>
>> Belle hypocrisie de la loi, on comprend pourquoi ça vous plait, c'est
>> vicieux.
>> L'interdiction de se prostituer revient de fait à l'interdiction au client
>> d'accepter le service de prostitution proposé. C'est plus vicelard que la
>> prostitution elle-même.
>
> Seriez vous donc prêt suite à des pressions insoutenables, à vous faire
> transsexualiser et faire le tapin avec toutes les contraintes du métier, y
> compris la chtouille, les sida et les coups du mac ?

Et les capotes ?
Un peu gros votre sophisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Argumentum_ad_odium

Il y a la prostitution forcée, et la prostitution acceptée par des
adultes en pleine possession de leurs moyens, et même revendiquée par
certaines comme d'un intérêt certain pour le rapport niveau de
vie/qualité de vie.

Seule la première n'est pas acceptable. La seconde est le simple droit
de chacun de disposer de son corps, c'est une question de liberté.
Herisson grognon
2018-04-20 20:41:34 UTC
Permalink
Raw Message
François Guillet <***@wanadoo.fr> wrote:

> MAIxxx a utilisé son clavier pour écrire :
> > Le 03/07/2017 à 21:53, François Guillet a écrit :
> >> Après mûre réflexion, Herisson grognon a écrit :
> >>> (pasmoi) <***@inva.lide> wrote:
> >> ...
> >>>> La prostitution n'est-elle pas interdite en france ?
> >>>
> >>>
> >>> Non pas du tout, la loi n°2016-444 du 13 avril 2016 «visant à renforcer
> >>> la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les
> >>> personnes prostituées » n'interdit pas le fait de se prostituer, mais
> >>> l'exploitation prostitutionelle d'autrui et la consommation de services
> >>> sexuels dans ce cadre.
> >>>
> >>> La différence est d'importance, vous pouvez toujours faire ce que vous
> >>> voulez de votre corps mais vous ne pouvez plus imposer quoi que ce soit
> >>> à une personne.
> >>
> >> Belle hypocrisie de la loi, on comprend pourquoi ça vous plait, c'est
> >> vicieux.
> >> L'interdiction de se prostituer revient de fait à l'interdiction au client
> >> d'accepter le service de prostitution proposé. C'est plus vicelard que la
> >> prostitution elle-même.
> >
> > Seriez vous donc prêt suite à des pressions insoutenables, à vous faire
> > transsexualiser et faire le tapin avec toutes les contraintes du métier, y
> > compris la chtouille, les sida et les coups du mac ?
>
> Et les capotes ?
> Un peu gros votre sophisme
> https://fr.wikipedia.org/wiki/Argumentum_ad_odium
>
> Il y a la prostitution forcée, et la prostitution acceptée par des
> adultes en pleine possession de leurs moyens, et même revendiquée par
> certaines comme d'un intérêt certain pour le rapport niveau de
> vie/qualité de vie.
>
> Seule la première n'est pas acceptable. La seconde est le simple droit
> de chacun de disposer de son corps, c'est une question de liberté.


Que chacun dispose de son corps, c'est ce que tant de curés, rabins,
imams et autres délirants ont essayé d'empecher pendant des siècles, et
essayent de faire encore maintenant, cette libre disposition n'est pas
encore réellement acquise par tous et toutes.

Par contre que l'on puisse acheter des services sexuels, montrant que
l'on considère une autre personne comme utilisable, non et mille fois
non, à l'époque ou toute relation est possible, pourquoi acheter s'il
n'y a pas contrainte ?

Payer pour consommer, profiter, hors désir, c'est évidemment par ce
qu'il y a contrainte.

Alain
Loading...