Discussion:
Un passage énigmatique du livre d'Exode
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Hère
2018-04-14 16:38:07 UTC
Permalink
Raw Message
Exode 4
24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa
rencontre et chercha à le faire mourir.
25 Cippora prit un silex, coupa le prépuce de son fils et elle en toucha
ses pieds. Et elle dit: "Tu es pour moi un époux de sang."
26 Et il se retira de lui. Elle avait dit alors "Époux de sang", ce qui
s'applique aux circoncisions.

Cippora est la femme de Moïse. Peut-être Moïse n'était-il pas circoncis.
En tout cas il avait omis de circoncire son fils Eliezer. Est pour cela
que l'Éternel chercha à le faire périr ? Comprenant les raisons de la
colère de Dieu et agissant comme son messager, Ceppora coupa le prépuce
de son fils et avec le prépuce ensanglanté de son fils toucha celui de
son mari (les pieds jouent ici le rôle de métaphore pour le sexe de
l'homme). Ceppora dit alors à son mari tu es mon époux de sang. Or dans
la pensée hébraïque, aussi bien juive que chrétienne, Dieu est l'Époux
et son peuple, ses élus, son prophète est son épouse. La circoncision
est la marque de l'alliance entre Dieu et son peuple, ses élus, son
prophète. Car toute alliance est fondée dans le sang du sacrifice. Le
sacrifice marque la renonciation à la nature humaine, ce que Dieu a
imposé, et la réception par l'homme de ce que Dieu lui propose, sa
grâce, son information créatrice spirituelle. La nouvelle alliance est
fondée sur le sacrifice de Jésus, Fils de Dieu, Dieu parmi les hommes.
En renonçant à sa nature animale le Christ nous montre la voie du salut.
En ressuscitant il nous montre que la Vie est en lui par lui-même, don
du Père, et qu'il la donne à celui qui reçoit et pratique son
enseignement. En renonçant à sa nature humaine le chrétien meurt et
ressuscite par les programmations spirituelles que le Christ lui a
proposées et que lui, le chrétien, a librement et volontairement
acceptées et pratiquées. Accessoirement Girard disait que le sacrifice
humain, qui détruit la nature humaine, est la fabrique des dieux. Enfin
des faux dieux, bien sûr. On notera qu'en donnant sa vie le Christ a
permis aux païens de faire de Dieu leur dieu et par là a réalisé leur
salut. Par contre pour les juifs qui étaient plus avancés que les païens
dans la voie de Dieu c'était beaucoup plus dur. Il devait faire tout le
chemin intellectuel que j'ai décrit ci-dessus et qui en fait procède du
Christ, parce que je n'invente rien, je ne fait que reprendre
l'enseignement du Christ tel que ses disciples l'ont consigné dans leurs
notes avant de les traduire en grec sous le nom d'Évangile (de Iohanan
le cohen, de Matthieu, de Marc (apparemment encore Iohanan le cohen) et
de Luc). Et justement ce difficile enseignement, les juifs l'ont rejeté.

Il est possible, il est certain, qu'il faille 2000 ans de fréquentation
de Dieu pour qu'un peuple atteigne réellement la maturité ou la capacité
de recevoir et comprendre pleinement l'enseignement du Christ. Cela
expliquerait la désaffection des catholards, bons bourjus enrichis par
la grâce de Dieu, devenus aussi sybarites et jouissards que les
Pharisiens du temps du Christ. Les bourjus catholards, fourbes et
obliques, jetteraient sur le Christ le même regard bistre et méchant que
les Pharisiens d'antan. Ils ne parviennent pas à faire ce saut
intellectuel qui permet de recevoir pleinement le Christ c'est-à-dire
l'enseignement vivant du Dieu vivant.

Ceppora donc dit à son époux par la chair, tu es mon époux par le sang
de l'alliance, rappelant ainsi à son époux rétif à l'idée de servir de
prophète à Dieu, que lui Moïse est l'épousée de Dieu par le sang de
l'alliance. Ceppora a dit à Moïse : "Tu es mon dieu, celui qui me
transmet l'information créatrice procédant de YHWH (que les Hébreux
prononçaient Adonaï)", lui rappelant ainsi ses devoirs de prophètes de
Dieu !
Olrik
2018-04-15 04:01:58 UTC
Permalink
Raw Message
Le 2018-04-14 à 12:38, Cardinal de Hère a écrit :
> Exode 4
> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa
> rencontre et chercha à le faire mourir.
> 25 Cippora prit un silex, coupa le prépuce de son fils et elle en toucha
> ses pieds. Et elle dit: "Tu es pour moi un époux de sang."
> 26 Et il se retira de lui. Elle avait dit alors "Époux de sang", ce qui
> s'applique aux circoncisions.
>
> Cippora est la femme de Moïse. Peut-être Moïse n'était-il pas circoncis.
> En tout cas il avait omis de circoncire son fils Eliezer. Est pour cela
> que l'Éternel chercha à le faire périr ? Comprenant les raisons de la
> colère de Dieu et agissant comme son messager, Ceppora coupa le prépuce
> de son fils et avec le prépuce ensanglanté de son fils toucha celui de
> son mari (les pieds jouent ici le rôle de métaphore pour le sexe de
> l'homme). Ceppora dit alors à son mari tu es mon époux de sang. Or dans
> la pensée hébraïque, aussi bien juive que chrétienne, Dieu est l'Époux
> et son peuple, ses élus, son prophète est son épouse. La circoncision
> est la marque de l'alliance entre Dieu et son peuple, ses élus, son
> prophète. Car toute alliance est fondée dans le sang du sacrifice. Le
> sacrifice marque la renonciation à la nature humaine, ce que Dieu a
> imposé, et la réception par l'homme de ce que Dieu lui propose, sa
> grâce, son information créatrice spirituelle. La nouvelle alliance est
> fondée sur le sacrifice de Jésus, Fils de Dieu, Dieu parmi les hommes.
> En renonçant à sa nature animale le Christ nous montre la voie du salut.
> En ressuscitant il nous montre que la Vie est en lui par lui-même, don
> du Père, et qu'il la donne à celui qui reçoit et pratique son
> enseignement. En renonçant à sa nature humaine le chrétien meurt et
> ressuscite par les programmations spirituelles que le Christ lui a
> proposées et que lui, le chrétien, a librement et volontairement
> acceptées et pratiquées. Accessoirement Girard disait que le sacrifice
> humain, qui détruit la nature humaine, est la fabrique des dieux. Enfin
> des faux dieux, bien sûr. On notera qu'en donnant sa vie le Christ a
> permis aux païens de faire de Dieu leur dieu et par là a réalisé leur
> salut. Par contre pour les juifs qui étaient plus avancés que les païens
> dans la voie de Dieu c'était beaucoup plus dur. Il devait faire tout le
> chemin intellectuel que j'ai décrit ci-dessus et qui en fait procède du
> Christ, parce que je n'invente rien, je ne fait que reprendre
> l'enseignement du Christ tel que ses disciples l'ont consigné dans leurs
> notes avant de les traduire en grec sous le nom d'Évangile (de Iohanan
> le cohen, de Matthieu, de Marc (apparemment encore Iohanan le cohen) et
> de Luc). Et justement ce difficile enseignement, les juifs l'ont rejeté.
>
> Il est possible, il est certain, qu'il faille 2000 ans de fréquentation
> de Dieu pour qu'un peuple atteigne réellement la maturité ou la capacité
> de recevoir et comprendre pleinement l'enseignement du Christ. Cela
> expliquerait la désaffection des catholards, bons bourjus enrichis par
> la grâce de Dieu, devenus aussi sybarites et jouissards que les
> Pharisiens du temps du Christ. Les bourjus catholards, fourbes et
> obliques, jetteraient sur le Christ le même regard bistre et méchant que
> les Pharisiens d'antan. Ils ne parviennent pas à faire ce saut
> intellectuel qui permet de recevoir pleinement le Christ c'est-à-dire
> l'enseignement vivant du Dieu vivant.
>
> Ceppora donc dit à son époux par la chair, tu es mon époux par le sang
> de l'alliance, rappelant ainsi à son époux rétif à l'idée de servir de
> prophète à Dieu, que lui Moïse est l'épousée de Dieu par le sang de
> l'alliance. Ceppora a dit à Moïse : "Tu es mon dieu, celui qui me
> transmet l'information créatrice procédant de YHWH (que les Hébreux
> prononçaient Adonaï)", lui rappelant ainsi ses devoirs de prophètes de
> Dieu !


Merci pour ce moment de franche rigolade!

Encore!
Calamity Jade
2018-04-15 04:30:05 UTC
Permalink
Raw Message
"Olrik" <***@gmail.com> wrote in message news:pauirm$jgj$***@dont-email.me...
> Merci pour ce moment de franche rigolade!

Et mes royalties?

> Encore!

Vi...

--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Mara's PostImages - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Flickr Mara 2015 - https://www.flickr.com/photos/***@N04/
Flickr Mara 2017 - https://www.flickr.com/photos/***@N05/
https://s20.postimg.org/b1zajy17h/Putapoutine_Trollapoutine.jpg
François Guillet
2018-04-15 15:11:42 UTC
Permalink
Raw Message
Cardinal de Hère a formulé ce samedi :
> Exode 4
> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa rencontre

Yahvé Fernand ou Yahvé Firmin ?

Et Paulette ?
O. Gustin
1970-01-01 00:00:00 UTC
Permalink
Raw Message
François Guillet <***@wanadoo.fr> Wrote in message:
> Cardinal de Hère a formulé ce samedi :
>> Exode 4
>> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa rencontre
>
> Yahvé Fernand ou Yahvé Firmin ?
>
> Et Paulette ?


C'était la femme de Gaston Yahvé le cousin de Fernand.
Calamity Jade
2018-04-15 15:19:38 UTC
Permalink
Raw Message
"François Guillet" <***@wanadoo.fr> wrote in message
news:5ad36bad$0$3436$***@news.free.fr...
> Cardinal de Hère a formulé ce samedi :
>> Exode 4
>> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa rencontre
>
> Yahvé Fernand ou Yahvé Firmin ?
>
> Et Paulette ?

Partie avec Charles Blérot en Angleterre...

--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Mara's PostImages - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Flickr Mara 2015 - https://www.flickr.com/photos/***@N04/
Flickr Mara 2017 - https://www.flickr.com/photos/***@N05/
https://s20.postimg.org/b1zajy17h/Putapoutine_Trollapoutine.jpg
François Guillet
2018-04-15 17:22:22 UTC
Permalink
Raw Message
Calamity Jade a couché sur son écran :
> "François Guillet" <***@wanadoo.fr> wrote in message
> news:5ad36bad$0$3436$***@news.free.fr...
>> Cardinal de Hère a formulé ce samedi :
>>> Exode 4
>>> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa
>>> rencontre
>>
>> Yahvé Fernand ou Yahvé Firmin ?
>>
>> Et Paulette ?
>
> Partie avec Charles Blérot en Angleterre...

A choisir un blaireau, yahvé aussi le Cardinul de Haine.
Dieu Rê Pur / Pur Rê Méta-Maître et Dieu de l'Extrême
2018-04-15 15:32:08 UTC
Permalink
Raw Message
Cardinal de Hère <***@nicht.de> wrote:

> Exode 4
> 24 Et ce fut en route, à la halte de la nuit, que Yahvé vint à sa
> rencontre et chercha à le faire mourir.
> 25 Cippora prit un silex, coupa le prépuce de son fils et elle en toucha
> ses pieds. Et elle dit: "Tu es pour moi un époux de sang."
> 26 Et il se retira de lui. Elle avait dit alors "Époux de sang", ce qui
> s'applique aux circoncisions.
>
> Cippora est la femme de Moïse. Peut-être Moïse n'était-il pas circoncis.
> En tout cas il avait omis de circoncire son fils Eliezer. Est pour cela
> que l'Éternel chercha à le faire périr ? Comprenant les raisons de la
> colère de Dieu et agissant comme son messager, Ceppora coupa le prépuce
> de son fils et avec le prépuce ensanglanté de son fils toucha celui de
> son mari (les pieds jouent ici le rôle de métaphore pour le sexe de
> l'homme). Ceppora dit alors à son mari tu es mon époux de sang. Or dans
> la pensée hébraïque, aussi bien juive que chrétienne, Dieu est l'Époux
> et son peuple, ses élus, son prophète est son épouse. La circoncision
> est la marque de l'alliance entre Dieu et son peuple, ses élus, son
> prophète. Car toute alliance est fondée dans le sang du sacrifice. Le
> sacrifice marque la renonciation à la nature humaine, ce que Dieu a
> imposé, et la réception par l'homme de ce que Dieu lui propose, sa
> grâce, son information créatrice spirituelle. La nouvelle alliance est
> fondée sur le sacrifice de Jésus, Fils de Dieu, Dieu parmi les hommes.
> En renonçant à sa nature animale le Christ nous montre la voie du salut.
> En ressuscitant il nous montre que la Vie est en lui par lui-même, don
> du Père, et qu'il la donne à celui qui reçoit et pratique son
> enseignement. En renonçant à sa nature humaine le chrétien meurt et
> ressuscite par les programmations spirituelles que le Christ lui a
> proposées et que lui, le chrétien, a librement et volontairement
> acceptées et pratiquées. Accessoirement Girard disait que le sacrifice
> humain, qui détruit la nature humaine, est la fabrique des dieux. Enfin
> des faux dieux, bien sûr. On notera qu'en donnant sa vie le Christ a
> permis aux païens de faire de Dieu leur dieu et par là a réalisé leur
> salut. Par contre pour les juifs qui étaient plus avancés que les païens
> dans la voie de Dieu c'était beaucoup plus dur. Il devait faire tout le
> chemin intellectuel que j'ai décrit ci-dessus et qui en fait procède du
> Christ, parce que je n'invente rien, je ne fait que reprendre
> l'enseignement du Christ tel que ses disciples l'ont consigné dans leurs
> notes avant de les traduire en grec sous le nom d'Évangile (de Iohanan
> le cohen, de Matthieu, de Marc (apparemment encore Iohanan le cohen) et
> de Luc). Et justement ce difficile enseignement, les juifs l'ont rejeté.
>
> Il est possible, il est certain, qu'il faille 2000 ans de fréquentation
> de Dieu pour qu'un peuple atteigne réellement la maturité ou la capacité
> de recevoir et comprendre pleinement l'enseignement du Christ. Cela
> expliquerait la désaffection des catholards, bons bourjus enrichis par
> la grâce de Dieu, devenus aussi sybarites et jouissards que les
> Pharisiens du temps du Christ. Les bourjus catholards, fourbes et
> obliques, jetteraient sur le Christ le même regard bistre et méchant que
> les Pharisiens d'antan. Ils ne parviennent pas à faire ce saut
> intellectuel qui permet de recevoir pleinement le Christ c'est-à-dire
> l'enseignement vivant du Dieu vivant.
>
> Ceppora donc dit à son époux par la chair, tu es mon époux par le sang
> de l'alliance, rappelant ainsi à son époux rétif à l'idée de servir de
> prophète à Dieu, que lui Moïse est l'épousée de Dieu par le sang de
> l'alliance. Ceppora a dit à Moïse : "Tu es mon dieu, celui qui me
> transmet l'information créatrice procédant de YHWH (que les Hébreux
> prononçaient Adonaï)", lui rappelant ainsi ses devoirs de prophètes de
> Dieu !

le culte de la circoncision est un culte pour ce mettre a l'image de
dieu, enfin des dieux Osiris(Yhavé) et Seth(Allah), Osiris et Seth on
été tous les deux mutilié au sexe... Osiris dieu des terre fetile et
Seth des déserts, comme par hasare, hein! ?

<https://www.dropbox.com/s/3lkmfk3do4k7ve1/Les%20Religions.jpg?dl=0>

Christ n'est pas fils de Dieu le Pere Créateur mais le fils d'un dieu,
Yhavé(Osiris)...

--
\ / Croire, c'est le contraire de savoir,
-- o -- si j'y crois, je ne sais pas,
/ \ si je sais, pas la peine d'y croire.
--> je ne crois pas, car je sais que c'est Faux MalgRê TouT...
Loading...