Discussion:
Exode 14
(trop ancien pour répondre)
Cardinal de Hère
2018-04-17 18:51:32 UTC
Permalink
Raw Message
Ou le thème mythique des Symplégades

Exode 14
1 Yahvé parla à Moïse et lui dit:
2 "Dis aux Israélites de rebrousser chemin et de camper devant
Pi-Hahirot, entre Migdol et la mer, devant Baal-Cephôn; vous camperez
face à ce lieu, au bord de la mer.
3 Pharaon dira des Israélites: Les voilà qui errent dans le pays, le
désert s'est refermé sur eux.
4 J'endurcirai le coeur de Pharaon et il se lancera à leur poursuite. Je
me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, et les
Egyptiens sauront que je suis Yahvé." C'est ce qu'ils firent.
5 Lorsqu'on annonça au roi d'Egypte que le peuple avait fui, le coeur de
Pharaon et de ses serviteurs changea à l'égard du peuple. Ils dirent:
"Qu'avons-nous fait là, de laisser Israël quitter notre service!"
6 Pharaon fit atteler son char et emmena son armée.
7 Il prit 600 des meilleurs chars et tous les chars d'Egypte, chacun
d'eux monté par des officiers.
8 Yahvé endurcit le coeur de Pharaon, le roi d'Egypte, qui se lança à la
poursuite des Israélites sortant la main haute.
9 Les Egyptiens se lancèrent à leur poursuite et les rejoignirent alors
qu'ils campaient au bord de la mer -- tous les chevaux de Pharaon, ses
chars, ses cavaliers et son armée -- près de Pi-Hahirot, devant Baal-
Cephôn.
10 Comme Pharaon approchait, les Israélites levèrent les yeux, et voici
que les Egyptiens les poursuivaient. Les Israélites eurent grand-peur et
crièrent vers Yahvé.
11 Ils dirent à Moïse: "Manquait-il de tombeaux en Egypte, que tu nous
aies menés mourir dans le désert? Que nous as-tu fait en nous faisant
sortir d'Egypte?
12 Ne te disions-nous pas en Egypte: Laisse-nous servir les Egyptiens,
car mieux vaut pour nous servir les Egyptiens que de mourir dans le désert?"
13 Moïse dit au peuple: "Ne craignez pas! Tenez ferme et vous verrez ce
que Yahvé va faire pour vous sauver aujourd'hui, car les Egyptiens que
vous voyez aujourd'hui, vous ne les reverrez plus jamais.
14 Yahvé combattra pour vous; vous, vous n'aurez qu'à rester tranquilles."
15 Yahvé dit à Moïse: "Pourquoi cries-tu vers moi? Dis aux Israélites de
repartir.
16 Toi, lève ton bâton, étends ta main sur la mer et fends-la, que les
Israélites puissent pénétrer à pied sec au milieu de la mer.
17 Moi, j'endurcirai le coeur des Egyptiens, ils pénétreront à leur
suite et je me glorifierai aux dépens de Pharaon, de toute son armée, de
ses chars et de ses cavaliers.
18 Les Egyptiens sauront que je suis Yahvé quand je me serai glorifié
aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses cavaliers."
19 L'Ange de Dieu qui marchait en avant du camp d'Israël se déplaça et
marcha derrière eux, et la colonne de nuée se déplaça de devant eux et
se tint derrière eux.
20 Elle vint entre le camp des Egyptiens et le camp d'Israël. La nuée
était ténébreuse et la nuit s'écoula sans que l'un puisse s'approcher de
l'autre de toute la nuit.
21 Moïse étendit la main sur la mer, et Yahvé refoula la mer toute la
nuit par un fort vent d'est; il la mit à sec et toutes les eaux se
fendirent.
22 Les Israélites pénétrèrent à pied sec au milieu de la mer, et les
eaux leur formaient une muraille à droite et à gauche.
23 Les Egyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de Pharaon, ses
chars et ses cavaliers pénétrèrent à leur suite au milieu de la mer.
24 A la veille du matin, Yahvé regarda de la colonne de feu et de nuée
vers le camp des Egyptiens, et jeta la confusion dans le camp des Egyptiens.
25 Il enraya les roues de leurs chars qui n'avançaient plus qu'à
grand-peine. Les Egyptiens dirent: "Fuyons devant Israël car Yahvé
combat avec eux contre les Egyptiens!"
26 Yahvé dit à Moïse: "Etends ta main sur la mer, que les eaux refluent
sur les Egyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers."
27 Moïse étendit la main sur la mer et, au point du jour, la mer rentra
dans son lit. Les Egyptiens en fuyant la rencontrèrent, et Yahvé culbuta
les Egyptiens au milieu de la mer.
28 Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les cavaliers de
toute l'armée de Pharaon, qui avaient pénétré derrière eux dans la mer.
Il n'en resta pas un seul.
29 Les Israélites, eux, marchèrent à pied sec au milieu de la mer, et
les eaux leur formèrent une muraille à droite et à gauche.
30 Ce jour-là, Yahvé sauva Israël des mains des Egyptiens, et Israël vit
les Egyptiens morts au bord de la mer.
31 Israël vit la prouesse accomplie par Yahvé contre les Egyptiens. Le
peuple craignit Yahvé, il crut en Yahvé et en Moïse son serviteur.
Cardinal de Hère
2018-04-17 19:53:23 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Cardinal de Hère
Ou le thème mythique des Symplégades
Exode 14
2 "Dis aux Israélites de rebrousser chemin et de camper devant
Pi-Hahirot, entre Migdol et la mer, devant Baal-Cephôn; vous camperez
face à ce lieu, au bord de la mer.
3 Pharaon dira des Israélites: Les voilà qui errent dans le pays, le
désert s'est refermé sur eux.
4 J'endurcirai le coeur de Pharaon et il se lancera à leur poursuite. Je
me glorifierai aux dépens de Pharaon et de toute son armée, et les
Egyptiens sauront que je suis Yahvé." C'est ce qu'ils firent.
5 Lorsqu'on annonça au roi d'Egypte que le peuple avait fui, le coeur de
"Qu'avons-nous fait là, de laisser Israël quitter notre service!"
6 Pharaon fit atteler son char et emmena son armée.
7 Il prit 600 des meilleurs chars et tous les chars d'Egypte, chacun
d'eux monté par des officiers.
8 Yahvé endurcit le coeur de Pharaon, le roi d'Egypte, qui se lança à la
poursuite des Israélites sortant la main haute.
9 Les Egyptiens se lancèrent à leur poursuite et les rejoignirent alors
qu'ils campaient au bord de la mer -- tous les chevaux de Pharaon, ses
chars, ses cavaliers et son armée -- près de Pi-Hahirot, devant Baal-
Cephôn.
10 Comme Pharaon approchait, les Israélites levèrent les yeux, et voici
que les Egyptiens les poursuivaient. Les Israélites eurent grand-peur et
crièrent vers Yahvé.
11 Ils dirent à Moïse: "Manquait-il de tombeaux en Egypte, que tu nous
aies menés mourir dans le désert? Que nous as-tu fait en nous faisant
sortir d'Egypte?
12 Ne te disions-nous pas en Egypte: Laisse-nous servir les Egyptiens,
car mieux vaut pour nous servir les Egyptiens que de mourir dans le désert?"
13 Moïse dit au peuple: "Ne craignez pas! Tenez ferme et vous verrez ce
que Yahvé va faire pour vous sauver aujourd'hui, car les Egyptiens que
vous voyez aujourd'hui, vous ne les reverrez plus jamais.
14 Yahvé combattra pour vous; vous, vous n'aurez qu'à rester tranquilles."
15 Yahvé dit à Moïse: "Pourquoi cries-tu vers moi? Dis aux Israélites de
repartir.
16 Toi, lève ton bâton, étends ta main sur la mer et fends-la, que les
Israélites puissent pénétrer à pied sec au milieu de la mer.
17 Moi, j'endurcirai le coeur des Egyptiens, ils pénétreront à leur
suite et je me glorifierai aux dépens de Pharaon, de toute son armée, de
ses chars et de ses cavaliers.
18 Les Egyptiens sauront que je suis Yahvé quand je me serai glorifié
aux dépens de Pharaon, de ses chars et de ses cavaliers."
19 L'Ange de Dieu qui marchait en avant du camp d'Israël se déplaça et
marcha derrière eux, et la colonne de nuée se déplaça de devant eux et
se tint derrière eux.
20 Elle vint entre le camp des Egyptiens et le camp d'Israël. La nuée
était ténébreuse et la nuit s'écoula sans que l'un puisse s'approcher de
l'autre de toute la nuit.
21 Moïse étendit la main sur la mer, et Yahvé refoula la mer toute la
nuit par un fort vent d'est; il la mit à sec et toutes les eaux se
fendirent.
22 Les Israélites pénétrèrent à pied sec au milieu de la mer, et les
eaux leur formaient une muraille à droite et à gauche.
23 Les Egyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de Pharaon, ses
chars et ses cavaliers pénétrèrent à leur suite au milieu de la mer.
24 A la veille du matin, Yahvé regarda de la colonne de feu et de nuée
vers le camp des Egyptiens, et jeta la confusion dans le camp des Egyptiens.
25 Il enraya les roues de leurs chars qui n'avançaient plus qu'à
grand-peine. Les Egyptiens dirent: "Fuyons devant Israël car Yahvé
combat avec eux contre les Egyptiens!"
26 Yahvé dit à Moïse: "Etends ta main sur la mer, que les eaux refluent
sur les Egyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers."
27 Moïse étendit la main sur la mer et, au point du jour, la mer rentra
dans son lit. Les Egyptiens en fuyant la rencontrèrent, et Yahvé culbuta
les Egyptiens au milieu de la mer.
28 Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les cavaliers de
toute l'armée de Pharaon, qui avaient pénétré derrière eux dans la mer.
Il n'en resta pas un seul.
29 Les Israélites, eux, marchèrent à pied sec au milieu de la mer, et
les eaux leur formèrent une muraille à droite et à gauche.
30 Ce jour-là, Yahvé sauva Israël des mains des Egyptiens, et Israël vit
les Egyptiens morts au bord de la mer.
31 Israël vit la prouesse accomplie par Yahvé contre les Egyptiens. Le
peuple craignit Yahvé, il crut en Yahvé et en Moïse son serviteur.
Le problème est donc de savoir qui a imité qui. Le thème des Symplégades
appartient à de nombreuses aires civilisationnelles relevées par
Jean-Claude Lozac'hmeur : grecque bien sûr, celte, chinoise,
amérindienne (aussi bien d'Amérique du Nord que du Sud). Cette
dispersion montre une origine très ancienne, antérieure de beaucoup à
constitution du récit biblique. La source est sans aucun doute païenne.
Les Hébreux l'ont donc récupéré du paganisme.

Quel est donc le sens du thème mythique des Symplégades au sein du
paganisme ? Ce thème apparaît dans les mythes d'initiation. C'est l'une
des épreuves de l'initiation. Quand l'initié approche de la demeure du
dieu bon du mythe (l'ennemi de Dieu révélé en Israël et incarné en
Christ), il est confronté à ce passage entre deux rangées de rochers qui
se heurtent. Le fils du dieu civilisateur peut passer sans mourir entre
les blocs de rochers tandis que le fils de l'être humain se fait broyer.
Le mythe raconte que le fils de l'homme passe en premier et meurt au
cours de l'épreuve et le fils du dieu civilisateur passe à son tour et
survit à l'épreuve et ressuscite son demi frère. Le dieu civilisateur
reconnaît pour fils les deux initiés, son fils naturel et son fils par
l'initiation, qui viennent tout deux de réussir l'épreuve.

Dans la bible la longue errance de 40 ans du peuple d'Israël dans le
désert est donc assimilée à une épreuve initiatique dont le but est de
le rapprocher de Dieu. Cette épreuve transforme le peuple hébreu en fils
de Dieu et l'expression figure dans la bible, Israël est le fils de YHWH.

Le détournement par le livre de la Genèse de ce mythe issu du paganisme
signifie donc l'entrée du peuple d'Israël dans l'économie (au sens
originel de maison) de Dieu.

Bien entendu il existe aussi des différences entre le mythe païen et le
thème métaphorique biblique. Dans le mythe des Simplégades il est
question d'un passage entre blocs de rochers qui se heurtent. Dans le
mâschâl biblique il est question de murailles d'eau qui se referment sur
Pharaon et son armée païenne. Dans le mythe des Argonautes Jason
traverse grâce à la science (observation plus calcul), ce qui confère à
ce mythe une signification quasi initiatique au sens moderne des
francs-maçons qui vénèrent Isis ou Athena (Satana selon certaines
sources), déesse de la raison. Dans les mythes navajos et tupinamba le
fils du dieu ressuscite son demi-frère humain. Dans le mâschâl biblique
le peuple hébreu n'est pas par nature divin et son prophète ne l'est pas
plus. Il est même décrit comme fuyant et torve lors de l'épisode du
buisson ardent. il a fallu que Dieu le secoue sévèrement et aille même
jusqu'à l'attaquer afin de le faire mourir pour que sa femme Ceppora
comprenant le danger sauve son mari par la chair en lui rappelant qu'il
est aussi son époux par le sang de l'alliance, son dieu. Car Moïse a
bien été appelé dieu par l'Éternel, dieu de Aaron et sa femme Ceppora
lui rappelle qu'il est aussi dieu pour elle, Moïse est l'épousée de YHWH
par le sacrifice de la circoncision, par le sacrifice de la chair qui
fonde l'alliance. La différence avec le mythe païen saute aux yeux :
Moïse n'est pas divin par nature mais parce qu'il reçoit et transmet
l'Esprit de Dieu.

Loading...